C’est l’heure du BIM : La France pleure Bébel et salue l’icône, Macron célèbre un « trésor national »

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

L.Gam.
— 
Jean Paul Belmondo, le 8 septembre 2016 à la sortie de son hôtel à Venise.
Jean Paul Belmondo, le 8 septembre 2016 à la sortie de son hôtel à Venise. — MT-MS/CIAO PIX//SIPA

La « belle gueule » de la Nouvelle Vague n’est plu. Jean-Paul Belmondo est décédé lundi à l’âge de 88 ans et 20 Minutes lui consacre le BIM ce matin, son récap des infos de ce début de matinée, pour vous aider à y voir plus clair.

Mort de Jean-Paul Belmondo : « Sympathie irrésistible », « audace et simplicité », « notre Tour Eiffel du 7e Art », le monde de la culture salue l’icône

« Merci pour les émotions et les souvenirs, cher Jean-Paul. C’était Magnifique ». Roselyne Bachelot, ministre de la Culture s’est permis un clin d’œil à l’un des grands films de Bébel. Se joignant à l’hommage unanime du monde de la culture pour saluer la mémoire de Jean-Paul Belmondo.

Les Festivals de Cannes et de Venise ont également salué la carrière de Jean-Paul Belmondo. « Pour l’hommage 2011, les photographes avaient prévenu : "On va poser nos appareils sur les marches et ce sera pour l’applaudir". Sa générosité d’homme et d’acteur a inventé parmi les plus grands moments de l’histoire du cinéma. Merci Jean-Paul. Adieu Magnifique », a écrit sur le compte Twitter du Festival de Cannes, son délégué général Thierry Frémaux.

Mort de Jean-Paul Belmondo : Emmanuel Macron salue un « trésor national »

Le président de la République a salué la mémoire de l’acteur sur Twitter. « Il restera à jamais Le Magnifique, écrit Emmanuel Macron. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. » Avant d’ajouter : « En lui, nous nous retrouvions tous. »

Le président avait décoré Jean-Paul Belmondo en novembre 2019 à l’Elysée, en le faisant grand officier de la Légion d’honneur.

Mort de Jean-Paul Belmondo : Les politiques saluent la carrière d’un « ami » des Français

« Un héros sublime et une figure familière. » A l’image du président de la République, Emmanuel Macron, les principaux responsables politiques français ont rendu hommage à Jean-Paul Belmondo, disparu ce lundi à l’âge de 88 ans.

Le Premier ministre Jean Castex s’est déclaré « très triste » après la mort de celui qui était « vraiment une légende du cinéma français, un très grand symbole de notre patrimoine cinématographique ». « Il était tellement français à sa façon, je crois aimé de toutes les générations. C’est un acteur que j’ai adoré », a-t-il ajouté à l’issue d’un déplacement à Beaurepaire (Isère).