Vous faites appel aux « dark stores » pour vos courses ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Des start-up proposent de livrer vos courses à domicile en seulement quelques minutes

J.B.
— 
Un livreur de la chaîne de dark strores Gorillas.
Un livreur de la chaîne de dark strores Gorillas. — Tobias Schwarz

Ils s’appellent Cajoo, Gorillas, Dija ou encore Flink. Et opèrent à Paris, Lille, Lyon, Montpellier, Toulouse ou encore Bordeaux. Ces services de livraisons s’appuient sur un principe simple : proposer de livrer à domicile, en quelques minutes, un panier de courses (basiques) choisies en ligne. Pour tenir de tels délais, le tout s’appuie sur le système des «  dark stores » : des entrepôts dans lesquels des magasiniers parcourent les rayons pour préparer les commandes, avant de les confier aux livreurs.

Alors que les commandes passées en ligne ont été boostées par la crise sanitaire​, ce marché du « quick commerce » (les « dark stores », donc) tente de faire son trou sur le marché alimentaire. Et semble séduire de plus en plus.

Vous faites partie des clients de ces « dark stores » ? Depuis combien de temps ? Êtes-vous satisfait de ce nouveau type de consommation ? Pourquoi l’avoir adopté ? Vous préférez ce système plutôt que de faire vos courses de tous les jours vous-même ? Est-ce une question d’horaires ? Racontez-nous !