Cinq infos dans le rétro : vaccination des enfants, Ukraine-France, procès des attentats du 13-Novembre

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ces derniers jours

Anne Kerloc'h
— 
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre — LAMBERT-POOL/SIPA

C’est déjà la rentrée et une semaine sans doute bousculée. Raison de plus pour déconnecter le samedi et le dimanche aussi. Pour repartir dans le tempo de l’info dès lundi, voici votre indispensable résumé d’actualité.

1- Procès hors norme et à hauts risques pour les Attentats du 13 novembre

Pour certains, c’est déjà « le procès du siècle ». Quasiment six ans après les attaques terroristes, le procès des attentats du 13 novembre 2015 doit démarrer mercredi 8 septembre dans l’enceinte de la cour d’appel de Paris, sur l’île de la Cité. Deux années complètes ont été nécessaires pour organiser cette audience. Une salle a été construite pour l’occasion et le risque d'attentat durant le procès est élevé.

2 – Encore un nul pour les Bleus avec Ukraine-France (et un match poussif)

Pas fameux. Et même inquiétant. C’est la première fois de leur histoire que les Bleus concèdent cinq matchs nuls consécutifs, après un match poussif en Ukraine, où il ne s’est presque rien passé en première mi-temps et pas grand-chose en deuxième non plus, malgré une frappe sur le poteau de Diaby en tout fin de match (1-1). On attend nettement mieux mardi face à la Finlande. Avec une défense bien plus solide.

3- Pas de vaccination pour les enfants (pour le moment)

Alors que certains manifestent contre le pass sanitaire avec des panneaux « Touchez pas à nos enfants », le directeur général de la santé Jérôme Salomon a écarté ce dimanche l’hypothèse d’une vaccination des enfants de moins de 12 ans, pour le moment. Il a indiqué que la priorité était la vaccination des 12 ans et plus et pointé le manque d’études scientifiques sur le sujet. Il a également souligné que la quatrième vague de l’épidémie évoluait « favorablement puisqu’on a baissé de 20 % le nombre de cas en une semaine ».

4- Niqab obligatoire et non-mixité pour les étudiantes en Afghanistan

Fin de la mixité dans les universités privées en Afghanistan. Les femmes devront porter une abaya noire, un large voile couvrant le corps et un niqab qui couvre le visage et laisse apparaître les yeux. Le régime des talibans a également précisé que les universités devront « recruter des enseignantes pour les étudiantes », ou tenter de recruter « des enseignants âgés » dont la moralité aura été passée au crible.

Lors du premier passage au pouvoir des talibans, entre 1996 et 2001, la règle de la non-mixité avait empêché la quasi-totalité des femmes d’étudier.

A lire aussi comment les talibans utilisent les réseaux sociaux pour leur propagande et pour traquer leurs opposants

5- Arnaud Montebourg officialise sa candidature à l’élection présidentielle 2022 et promet à la France une « remontada »

Ancien ministre socialiste, Arnaud Montebourg s’est déclaré ce samedi candidat à la présidence de la République en vue de l’élection d’avril prochain. Depuis sa ville natale de Clamecy (Nièvre), il a promis aux Français une « remontada » entre 2022 et 2027.

Il a décliné cette remontée (remontada en espagnol) « en cinq ans, de 2022 à 2027 », en plusieurs axes : reconstruction industrielle, remontée des salaires, VIe République, « France sans pétrole » en 20 ans, « sévérité républicaine » ou encore « retour à la terre ». Pour une ligne politique qui se veut « une synthèse entre la droite et la gauche ».

Voilà, c’est tout pour ce soir. On vous souhaite une bonne soirée, une bonne nuit et à lundi.