Bretagne : Malgré une météo pourrie et le pass sanitaire, les touristes ont été au rendez-vous

PREMIER BILAN Les professionnels du secteur ont plutôt le sourire dans la région

Jérôme Gicquel
— 
Le soleil a brillé par son absence cet été en Bretagne, comme ici à Saint-Malo.
Le soleil a brillé par son absence cet été en Bretagne, comme ici à Saint-Malo. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Si elle n’a pas retrouvé le niveau de 2019, la Bretagne a attiré du monde cet été et fait mieux que l’an dernier.
  • La météo pourrie et l’instauration du pass sanitaire n’ont certes pas aidé les professionnels du tourisme.
  • Mais 73 % d’entre eux se disent satisfaits de leur saison estivale.

Beaucoup de pluie, des températures assez fraîches, et un soleil qui a brillé par son absence. Comme presque toute la moitié nord de la France, la Bretagne a connu un été maussade, pour ne pas dire pourri. Malgré les caprices du temps, la saison estivale a été plutôt correcte dans la région, qui reste toujours parmi les destinations phares de l’été. Si les chiffres restent encore à consolider, on sait déjà que la saison 2021 sera meilleure que l’an dernier, avec une fréquentation en hausse de 9 % entre mai et la mi-août par rapport à 2020. Le comité régional du tourisme de Bretagne note toutefois que « la fréquentation du mois de juillet et de la première quinzaine d’août recule de 3 % par rapport à 2020 ».

La saison 2021 ne retrouve pas non plus le niveau de 2019, où environ 57 millions de nuitées touristiques avaient été réalisées entre mai et mi-août, soit un recul de 13 %. Cela s’explique notamment par l’absence de la clientèle étrangère qui, bien que plus présente que l’an passé (+13 %), fait toujours cruellement défaut. Si les Suisses, les Espagnols, les Belges et les Américains ont fait un timide retour, la fréquentation britannique, première clientèle étrangère dans la région, a encore chuté fortement cette saison.

La pratique du vélo pénalisée par la météo

En attendant des jours meilleurs, les professionnels bretons sont plutôt contents de leur saison. Selon un sondage du CRT Bretagne, 73 % d’entre eux se disent ainsi satisfaits de la fréquentation touristique jusqu’à présent. Si les hôtels et les campings ont fait le plein, le bilan est plus contrasté du côté des activités de visite et de loisirs, qui ont été « ralenties à la fois par la météo maussade et la mise en place du pass sanitaire », précise le comité régional du tourisme.

En forte progression ces dernières années, la pratique du vélo a également été pénalisée par le mauvais temps, avec un recul de la fréquentation de 7,6 % le long des voies vertes bretonnes. Après des mois de fermeture, les restaurateurs comptaient eux aussi sur l’été pour renflouer les caisses. L’instauration du pass sanitaire ne les a toutefois pas aidés, et seulement 61 % d’entre eux s’estiment satisfaits de leur été. Ils espèrent désormais que l’arrière-saison sera propice aux affaires et que le beau temps sera enfin de la partie.