Alsace : Des tags antisémites découverts sur le mur d'un cimetière

PROFANATION En un an, trois cimetières juifs alsaciens avaient été profanés entre 2018 et 2019

J.-L.D. avec AFP
— 
(Photo d'illustration) Un cimetière a reçu des tags antisémites
(Photo d'illustration) Un cimetière a reçu des tags antisémites — Philippe LOPEZ / AFP

Plusieurs tags antisémites ont été découverts ce samedi sur le mur extérieur du cimetière de Rouffach, dans le Haut-Rhin, a annoncé la préfecture. « Des tags antisémites ont été découverts ce matin sur le mur d’enceinte extérieur du cimetière de Rouffach ainsi que sur le mur d’une grange attenante », a précisé la préfecture dans un communiqué. Aucune tombe n’a été profanée.

Les trois inscriptions « Mort aux juifs​ », tracées à la bombe, étaient visibles depuis la route et ont été découvertes par un agent municipal, a détaillé la préfecture, ajoutant que des investigations étaient en cours, menées par la gendarmerie, chargée de l’enquête.

Condamnation ferme

Selon le journal L’Alsace, les inscriptions ont été effacées après que des prélèvements ont été effectués, le maire de cette petite commune située entre Colmar et Mulhouse ayant par ailleurs déposé plainte.

« Le préfet du Haut-Rhin, Louis Laugier, condamne avec la plus grande fermeté ces inscriptions haineuses et rappelle la mobilisation entière de l’Etat à l’encontre de tels agissements. L’antisémitisme et toutes les autres formes de haine n’ont pas leur place dans notre République », ajoute le communiqué de la préfecture.

En un an, de la fin 2018 à la fin 2019, 240 tombes ont été profanées, couvertes de tags néonazis dans trois cimetières juifs alsaciens. Les auteurs de ces profanations n’ont toujours pas été identifiés.