Derrière les murs des Invalides, les militaires blessés entament un nouveau combat

INVALIDES Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Derrière les murs de l'Hôtel des Invalides à Paris, se cache un centre pour les militaires blessés, Brut.
Derrière les murs de l'Hôtel des Invalides à Paris, se cache un centre pour les militaires blessés, Brut. — capture

L’Hôtel des invalides n’est pas qu’un monument historique célèbre. Derrière ses portes se trouve aussi l’Institution nationale des invalides, un centre de soin pour les anciens combattants. Ici, soldats, pompiers, et tous les militaires peuvent être soignés physiquement, mais surtout mentalement. 

Djamel se rend à l’INI pour le suivi de sa prothèse : « Il y a une vraie prise en charge. Il y a du dialogue, il y a des liens qui se créent, ils prennent leur temps. Et ça fait toute la différence. S’ils n’avaient pas été là, je ne sais pas comment ça se serait fini. » 

Mikaël, sapeur-pompier de Paris, vient y soigner ses jambes : « On côtoie des militaires de toutes générations qui ont tous leur façon de voir la vie et les opérations. » Les plus anciens apportent aussi un soutien psychologique aux jeunes. Leur expérience les rend de bon conseil et aident au mental de leurs cadets. Charles Villa part à la rencontre des patients de l’Institution nationale des invalides dans la vidéo de notre partenaire Brut.