Marne : Interruption totale du trafic des TER entre Reims et Châlons après le déraillement d’un train de marchandises

TRANSPORTS Treize wagons d’un train de marchandises se sont couchés sur les voies ce jeudi soir pour une raison encore inconnue

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration d'une gare.
Illustration d'une gare. — ALLILI MOURAD/SIPA

Des experts sont sur place pour tenter déterminer l’origine de l’accident. Un train chargé de céréales a déraillé ce jeudi vers 22 heures près de Saint-Hilaire-au-Temple (Marne). « Treize wagons se sont couchés sur les voies pour une raison encore inconnue. Il n’y a pas de blessés. Le trafic entre Reims ​et Châlons est interrompu au moins jusqu’à lundi matin. Le trafic TGV n’est pas impacté », explique ce vendredi la SNCF de Champagne-Ardenne, confirmant une information du journal L’Union et de la radio France Bleue Champagne-Ardenne.

« Nous avons commencé les travaux de délestage des céréales que contenaient les wagons et qui se sont déversées sur les voies. Une machine est également venue chercher les sept wagons de queue qui n’avaient pas déraillé », poursuit la SNCF, qui précise que le train transportait un chargement de 1.200 tonnes de céréales.

Une enquête en cours

Viendra ensuite le relevage des 13 wagons. « Nous pourrons alors estimer s’il y a des dégâts sur les voies. Les experts sont sur place et une enquête est en cours pour déterminer l’origine du déraillement », ajoute-t-elle. Elle indique que « les TER directs entre Reims et Châlons passeront par Épernay », tandis que « des bus de substitution seront mis en place pour les gares intermédiaires entre Reims et Châlons ».