Coronavirus à Nîmes : Pourra-t-on faire la fête dans la rue pour la feria des Vendanges ?

EPIDEMIE Les bodegas seront autorisées, mais des mesures sanitaires seront en vigueur, du 15 au 19 septembre

Nicolas Bonzom
— 
La Feria des Vendanges, à Nîmes (illustration)
La Feria des Vendanges, à Nîmes (illustration) — FRANCK LODI/SIPA
  • Après trois éditions sans véritable saveur en raison du Covid-19, la feria retrouve des couleurs, à Nîmes, pour l’édition des Vendanges, du 15 au 19 septembre.
  • Toutefois, des mesures sanitaires sont en place : le pass sanitaire sera exigé pour les manifestations festives, et aucun client debout ne sera servi.
  • Deux grands concerts, limités à 2.400 personnes, sont également prévus.

Jeudi, la ville de Nîmes a dissipé (un peu) les craintes des fêtards : oui, on pourra bien s’enjailler, dans la capitale du Gard, du 15 au 19 septembre, pour la feria des Vendanges. Car si l’on savait qu’il y aurait des corridas dans les arènes, une incertitude planait encore, face à l’épidémie de Covid-19, sur les événements festifs.

La commune promet pour ces cinq jours un « vaste programme d’animations ». Toutefois, un pass sanitaire sera demandé à tous les fêtards, « pour l’ensemble des manifestations ainsi que dans les restaurants, bars et bodegas », et le port du masque restera obligatoire partout, indiquent les services de la ville. Au programme, notamment, deux concerts (limités à 2.400 personnes) sur l’esplanade : un concert spécial Années 1980, le 17 septembre à 22 heures, avec quelques vedettes de la décennie (Lio, Julie Pietri, Jean-Luc Lahaye…) et une scène DJ, le 18 septembre, à 22 heures.

Pas de service debout

Côté bars, cafés et restaurants, ce ne sera pas, toutefois, une feria vraiment comme les autres. Ils seront autorisés à ouvrir jusqu’à 1 heure du matin le jeudi et le dimanche, 3 heures le vendredi et 2 heures le samedi. La consommation d’alcool debout restera interdite. Seuls les clients assis et présentant un pass sanitaire pourront être servis. Les bodegas, à condition qu’elles soient fermées, sont autorisées, à condition que leur installation soit validée par une commission de sécurité. Enfin, la diffusion de musique amplifiée ne sera autorisée que dans les bodegas, pas sur le domaine public.

En 2020, le Covid-19 avait cassé l’ambiance à la feria des Vendanges : l’événement avait eu lieu, mais avec des mesures particulièrement strictes. Les restaurants, les cafés, et les bars ont dû baisser leurs rideaux de fer à 1 heure du matin, et il était interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique. Bodegas, comptoirs de rues et barnums étaient également interdits. Et seul « un fond musical d’ambiance » avait été autorisé par la préfecture. Quant à la feria de Pentecôte, elle avait été annulée en 2020. Et au printemps dernier, seul un rendez-vous taurin avait été maintenu.