C’est l’heure du BIM : Marseille sous la vague Covid-19, ouverture des Jeux paralympiques et l’OGC Nice puni

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
A Marseille, un malade du Covid-19 à l’hôpital de la Timone.
A Marseille, un malade du Covid-19 à l’hôpital de la Timone. — Daniel Cole/AP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Les hôpitaux de Marseille très impactés par la 4e vague de Covid-19

Les services de santé de Marseille sont en train de prendre violemment les eaux de la 4e vague de Covid-19. Affluence record aux urgences, risque de saturation en réanimation et manque d’effectifs : les hôpitaux marseillais sont « un des CHU les plus impactés de France métropolitaine », ont déploré lundi leurs dirigeants. L’Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) a voulu ainsi sonner l’alarme, à la veille de l’évacuation vers Strasbourg de deux nouveaux patients en réanimation. Et la crise semble devant. La rentrée va en effet voir un grand nombre de Marseillais revenir de vacances de pays d'Afrique du Nord très impactés par le coronavirus. « On a des inquiétudes très fortes sur ce qu’il va se passer », s’est d’ailleurs inquiété le Pr Jean-Luc Jouve, président de la commission médicale de l’établissement.

Au passage, le praticien a profité de cette prise de parole pour s’en prendre à Didier Raoult dont il juge la dernière vidéo sur la vaccination « inacceptable », comme le raconte notre journaliste sur place, Mathilde Ceilles.

Ouverture ce mardi des Jeux paralympiques à Tokyo

Jusqu’au 5 septembre, le monde du sport va encore avoir les yeux rivés sur le Japon. Les Jeux paralympiques s’ouvrent en effet ce mardi à Tokyo. Mais une nouvelle fois, la cinquième vague de coronavirus dans le pays vient gâcher la fête, comme en témoigneront les tribunes vides du stade national lors de la cérémonie d’ouverture à 20 heures (13 heures à Paris). Il faut dire que l’archipel enregistre plus de 25.000 cas positifs quotidiens ces derniers jours. Cette dégradation a eu raison des gradins, décrétés vides dans le sillage des JO frappés de huis clos pour 98 % des épreuves. Mais même devant notre télé, n’hésitons pas à crier : « Allez les Bleus ! »

Après les incidents Nice-OM, une tribune de l’Allianz Riviera fermée pour quatre matchs

L’OGC Nice va devoir faire sans une partie de ses supporteurs. Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé lundi soir la fermeture « pour les quatre prochains matchs disputés à domicile » de la tribune Populaire Sud du stade de Nice après les jets de projectiles qui ont entraîné de graves incidents dimanche lors du match Nice-Marseille. « Devant la gravité des incidents survenus », le représentant de l’Etat a pris cette décision « sans attendre les sanctions qu’il appartient à la Ligue de football professionnelle (LFP) de décider ». Un homme de 28 ans, soupçonné d’avoir porté des coups à un joueur de l’OM, a par ailleurs été interpellé et placé en garde à vue lundi en fin de journée. « Il s’agirait a priori d’un supporteur niçois », selon le procureur de Nice, Xavier Bonhomme.