Incendie dans le Var : Qui sont les deux personnes décédées ?

VICTIMES Deux corps calcinés ont été retrouvés dans une propriété située dans un hameau de la commune de Grimaud, dans une vallée encaissée

M.F avec AFP
— 
Les incendie du sud de la France ont fait  deux morts et 26 blessés légers dont sept chez les sapeurs-pompiers.
Les incendie du sud de la France ont fait deux morts et 26 blessés légers dont sept chez les sapeurs-pompiers. — Daniel Cole/AP/SIPA

Deux personnes sont mortes dans le pire incendie que la France ait connu cette année dans l’arrière-pays varois. Mercredi, deux corps calcinés ont été retrouvés dans une maison touchée par les flammes, sur la commune de Grimaud (Var), au cœur du massif des Maures. Si le procureur de Draguignan, Patrice Camberou, assure qu’il faudra « plusieurs jours » pour identifier officiellement ces corps, l’identité des victimes ne laisse plus vraiment de doute.

La première est un homme : Olivier, un quinquagénaire propriétaire d’une ancienne bergerie qu’il avait réhabilité et aménagée en chambre d’hôtes, rapporte Nice-Matin. « Il hébergeait régulièrement des personnes en difficulté aussi. Il avait le cœur sur la main », indique un de ses amis au quotidien. « Je connaissais sa maison, il était très isolé […]. On vient de me dire qu’il est décédé le tuyau (d’arrosage) à la main. C’est affreux », a rapporté l’un de ses voisins à BFMTV.

« Adieu petite sœur »

La seconde victime, Virginie, est une touriste francilienne de 32 ans portée disparue depuis lundi soir, alors qu’elle séjournait dans le Var. Une hypothèse « très très fortement plausible », a reconnu Patrice Camberou. Une jeune femme proche de la disparue a confirmé sur Facebook, mercredi soir, la mort de son amie. Ce décès était également confirmé par son frère, dans un post titré « adieu petite sœur » dans lequel il écrit : « Ton train s’arrête ici, au milieu d’une forêt avec vue sur la mer, dans les montagnes du Var. »

BFMTV rapporte que lundi soir, lorsque l’incendie s’est déclaré, la jeune femme a tenté de fuir par la route, avant de se réfugier dans la maison d’Olivier. Le dernier contact avec ses proches remonte à minuit. La camionnette de son entreprise de traiteur a été retrouvée sur les lieux du drame, précise le média. Sur Facebook, le club de gym de Gif-sur-Yvette dont elle faisait partie a publié un message dans laquelle il la décrit comme une personne « rigoureuse, travailleuse, dynamique et dévouée ».