Morlaix: Le conjoint reconnaît avoir tué sa conjointe de 18 ans «par jalousie»

HOMICIDE CONJUGAL La victime, âgée de 18 ans, avait été retrouvée morte dans son lit mardi matin

Camille Allain
— 
Une femme âgée de 18 ans a été tuée le 17 août 2021 rue de Kerfraval, à Morlaix.
Une femme âgée de 18 ans a été tuée le 17 août 2021 rue de Kerfraval, à Morlaix. — Google Maps / Street View

La poursuite de sa garde à vue a confirmé ses premières déclarations. Jeudi, l’homme de 32 ans suspecté d'avoir tué sa conjointe de 18 ans mardi à Morlaix a réitéré ses propos, reconnaissant être l’auteur des coups mortels qui ont coûté la vie à sa compagne. « La jalousie serait, selon lui, le motif de ce passage à l’acte mortel », a fait savoir Camille Miansoni, le procureur de la République de Brest ( Finistère), sans préciser le contexte.

Mardi matin, le corps sans vie de Clara de Rivas avait été retrouvé dans le lit d'un appartement de la rue de Kerfraval, à Morlaix. Recouvert d’une couverture, le corps portait les stigmates de l’intervention d’un tiers, notamment au niveau du cou et du visage. On ignore pour l’heure ce qui a causé la mort. L’autopsie avait permis d’établir que « plusieurs lésions, notamment au visage et au cou » étaient « susceptibles d’avoir causé le décès ».

Déjà condamné pour violences conjugales

Certaines sources évoquent la présence d’un bébé dans la pièce voisine. Le mis en cause est un homme âgé de 32 ans. Il avait déjà été condamné cette année à une peine de prison avec sursis pour des violences conjugales.

Présenté à un juge d’instruction, ce dernier a gardé le silence, refusant de s’exprimer sur les faits. « Il a été mis en examen du chef de prévention visé au réquisitoire introductif. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour ce crime », ajoute le procureur de Brest.