Marseille : Didier Raoult poussé vers la sortie de l’IHU qu’il a fondé et dirige depuis 2011 ?

DIDIER RAOULT Didier Raoult, censé partir en retraite au 31 août prochain, ne devrait pas voir sa demande de cumul emploi retraite acceptée par l’APHM et Aix Marseille Université

A.M.
— 
Didier Raoult
Didier Raoult — Christophe Ena/AP/SIPA
  • Didier Raoult ne sera plus  professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au sein d’Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille au 31 aout prochain, rattrapé par la retraite. 
  • Sa demande de cumul emploi-retraire ne devrait pas être acceptée par l'APHM et AMU, qui souhaitent voir Didier Raoult quitter son poste de directeur de l'IHU qu'il a fondé et dirige depuis 2011. 

Didier Raoult non renouvelé à la direction de l’IHU ? C’est en tout cas le souhait du nouveau directeur de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), François Crémieux et d’Eric Berton, président d’Aix-Marseille Université. Comme le relate Le Monde, Didier Raoult ne sera plus professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au sein d’Aix-Marseille Université et des Hôpitaux universitaires de Marseille, au 31 août prochain, rattrapé par la retraite. Le directeur de l’IHU a bien fait une demande de cumul emploi- retraite, mais l’APHM ne prévoit pas de lui accorder cette demande.

« Besoin de tourner une page »

François Crémieux, et Eric Berton, représentants deux des membres fondateurs de l’IHU, souhaitent que la fondation qui gère l’institut que dirige Didier Raoult depuis 2011 lance un appel d’offres dès la rentrée pour lui trouver un successeur. « Il y a un besoin de tourner une page et d’organiser l’avenir de l’IHU pour les vingt ans à venir. Il faut aller vite, lancer le processus à l’automne pour aboutir entre la fin de l’année et le début 2022 », a confié François Crémieux au Monde.

Didier Raoult pourrait rester directeur de l’IHU, sans le statut de praticien hospitalier, ni d’universitaire, ce qui ne serait pas raisonnable selon François Crémieux. Reste désormais aux directeurs de l’AP-HM et d’Aix Marseille Université de convaincre les autres membres fondateurs de l’IHU : le service de santé des Armées, l’Institut Mérieux, l’Etablissement français du sang, et l’IRD, notamment. Les dernières prises de position de Didier Raoult sur le vaccin ou le variant Delta, n’ont fait que de conforter l’AP-HM et AMU, dans leur souhait de le voir quitter ses fonctions à l’IHU.