Incendie dans le Var : Deuxième victime, le feu reprend, A57 coupée… Le préfet fait le point

INCENDIE DANS LE VAR Le préfet du Var a fait un point sur l’évolution de l’incendie qui ravage les Maures, annonçant la découverte d’une deuxième victime et la reprise avec intensité du feu

Adrien Max
— 
Incendie dans le Var : Une deuxième victime annoncée — 20 Minutes
  • Evence Richard, le préfet du Var, a annoncé la découverte d’une seconde victime dans l’incendie qui frappe les Maures.
  • Avec des conditions météo défavorables, et notamment un changement de direction de vent, le feu s’est réintensifié.
  • Aucune réintégration de domicile ou de lieu de vacances n’est pour l’instant envisagé, et l’autoroute A57 a été coupée entre Cuers et Le Cannet des Maures.

Le feu est loin d’être maîtrisé dans le Var. Le préfet du département, Evence Richard, tenait une conférence de presse ce mercredi après-midi pour faire le point sur l’évolution qui ravage actuellement les Maures.

Le bilan humain s’alourdit

Après la découverte d’une première victime dans son habitation au lieudit La Vanade, sur la commune de Grimaud, Evence Richard a annoncé une deuxième victime. Si la première personne n’a pas encore été formellement identifiée, il pourrait s’agir d’un homme d’une cinquantaine d’années découvert dans son habitation entièrement calcinée au lieudit La Vanade, sur la commune de Grimaud. Le parquet de Draguignan indique que la seconde victime a été retrouvée au même endroit, sous les décombres de cette habitation ravagée par le feu. Les identifications sont en cours. Il dénombre également 24 blessés légers dans la population, dont 19 pour de légères intoxications, et cinq chez les pompiers.

Le feu repart

Avec un changement de direction de vent, du sud-est désormais, l’incendie s’est réintensifié en milieu de journée. Il a surtout changé de direction, après être allé jusqu’au sud des Maures, vers Saint-Tropez et Gassin, il remonte désormais vers le Nord et la ville de Vidauban. Deux points chauds concentrent l’effort des 1.200 pompiers sur place, un premier dans le secteur de Gassin La Môle, et un second plus au nord dans le secteur du Cannet des Maures. « Nous faisons des points météo plusieurs fois par jour, il y a quelques espoirs que les choses s’apaisent la nuit prochaine, mais rien n’est certain », a-t-il prévenu. Le feu a déjà parcouru 7.000 hectares depuis lundi soir.

Pas de retour au domicile ou au camping

Face à la reprise du feu, le préfet du Var a demandé aux habitants, comme aux vacanciers de rester dans les lieux d’accueil mis à disposition par les différentes municipalités, et de ne surtout pas rentrer chez soi, ou sur son lieu de vacances. Un huitième camping a même été évacué préventivement au Plan de la Tour. « Nous réévaluerons la situation en fin d’après-midi en fonction des prévisions du vent, mais il n’est pas d’actualité d’autoriser les réintégrations. Il peut y avoir de violentes reprises de feu comme nous en faisons face actuellement », a-t-il annoncé. Il a également renouvelé l’appel à la prudence sur les voies de circulation encore ouverte, et surtout d’éviter de se déplacer pour laisser la voie libre aux secours.

Un problème de météo, plus que de moyens

Interrogé sur un possible manque de moyens pour lutter contre le plus violent incendie de l’été, Evence Richard a balayé la question. « Je vous rappelle que plusieurs moyens de lutte étaient à moins de 8 km du départ du feu et qu’ils sont intervenus très rapidement, en quelques minutes. Par ailleurs nous n’avons jamais mobilisé autant de moyens, avec la quasi-totalité des moyens aériens à notre disposition. Ce n’est pas une question de moyens, mais plus de météo. Avec un temps très sec, et des fortes rafales de vent. La réalité du relief, avec le massif des Maures très difficilement accessible, est aussi une explication », a-t-il avancé.

L’autoroute A57 coupée, l'A8 pourrait suivre

Le préfet a pris la décision de couper l'A57 entre la sortie n°10 de Cuers, et la sortie n°13 du Cannet des Maures « compte tenu d’une évolution défavorable de l’incendie en cours, en raison du vent d’est, d’importants panaches de fumée réduisent la visibilité sur les axes routiers du secteur ». La vitesse est pour l’instant réduite à 70 km/h sur le secteur impacté de l'A8, mais une fermeture pourrait aussi être envisagée en fonction de l’évolution du feu.