Rentrée scolaire 2021 : Cartable Harry Potter, agenda chaton, taille-crayons Croc Croc… Quelles fournitures vont cartonner ?

CONSOMMATION « 20 Minutes » a passé au crible les tendances en matière de cartables, d'agendas, et autres stylos…

Delphine Bancaud
— 
Les fournitures représentent un budget conséquent pour les familles car les élèves veulent souvent commencer l'année avec du nouveau matériel.
Les fournitures représentent un budget conséquent pour les familles car les élèves veulent souvent commencer l'année avec du nouveau matériel. — D.Bancaud/20minutes
  • L’allocation de rentrée scolaire a été versée le 17 août aux familles qui en bénéficient, ce qui va leur permettre de s’attaquer aux courses de rentrée.
  • Cette année, la tendance est clairement aux fournitures écolos, tant en raison de l’effort des fabricants en la matière que de l’engouement des consommateurs.

C’est psychologique. Mais attaquer l’année scolaire avec du nouveau matériel, ça met dans de bonnes conditions. Le versement de l’allocation de rentrée scolaire le 17 août a sonné le début de la course aux fournitures dans les familles qui en bénéficient. Et pour les autres, la fin des vacances signe aussi le moment de l’inventaire du matériel à la maison, avant de commencer les emplettes.

20 Minutes a fait le tour des rayons avec les spécialistes pour analyser les fournitures qui vont se vendre comme des petits pains cette rentrée.

Quoi de neuf au rayon maroquinerie ?

Habituellement, les parents sont décisionnaires en matière d’achats de fournitures… Sauf pour le choix du cartable et de la trousse. Du coup, les écoliers vont pouvoir s’en donner à cœur joie. « Cette année, il n’y a pas eu de grandes sorties cinéma chez Pixar ou Disney, donc les licences qui fonctionnent toujours sont celles qui existaient déjà, comme Harry Potter. Les cartables et trousses à son effigie devraient encore bien se vendre », anticipe Isabelle Cussac, experte en marketing de l’enfant à l’institut Générations & Co. Les modèles plus vintage ne seront pas en reste, « comme les cartables traditionnels proposés par Oberthur ou Tann’s, car la tendance est à un retour à la simplicité, au soft, à la douceur », poursuit-elle. « Le contenu des cartables étant lourd, les parents sont à la recherche de sacs avec le dos et les bretelles renforcés », précise aussi Yann Lagrue, chef de pôle achats chez Bureau Vallée.

Chez les ados, pas vraiment de surprise : « Le sac à dos Eastpak reste leader de sa catégorie mais,, si le modèle noir uni reste le référent, on constate l’attrait croissant pour les coloris flashys, qui permettent aux collégiens et aux lycéens de se distinguer », poursuit Yann Lagrue. Autre succès attendu : les trousses avec 2, 3 ou 4 compartiments, très pratiques pour séparer les stylos et les feutres, par exemple.

Quels agendas stars ?

« C’est la fourniture la plus soumise à des ruptures de stocks. Le foot et les sorties cinéma inspirent de nouveaux modèles. Les thèmes du surf et du voyage qui évoquent l’évasion séduisent aussi beaucoup », constate Carole Beygly, consultante fournitures chez GFK. « Les couleurs gaies et les motifs végétaux fonctionnent aussi bien », observe Stéphanie Verrier, la présidente de l’Association des Industriels de la Papeterie et du Bureau (AIPB). « Certaines licences comme Le coq sportif, Fila, ou Fornite se vendent beaucoup. Ainsi que les agendas dotés d’une couverture avec un animal (notamment un chaton), car ils font écho à la préoccupation de la jeune génération envers la protection animalière », complète Yann Lagrue. « Sans oublier les modèles avec des citations de Ben », ajoute Isabelle Cussac.

Cette rentrée marque aussi un vrai tournant dans les intentions d’achats de produits écologiques : « Certaines marques l’ont bien compris et mettent en avant leur démarche éco-responsable, comme Quo vadis, qui promeut une ligne d’agendas en papier recyclé, avec couverture recyclable et fabriqué en France », souligne Stéphanie Verrier.

Les cahiers qu’on risque de voir le plus souvent dans les casiers

Inutile de tergiverser : cette rentrée, les cahiers avec une couverture en polypropylène (plastifiée) vont s’arracher dans les rayons. « Déjà 3,3 millions d’unités ont été vendues à fin juillet (+23 % par rapport à juillet 2020) quand les cahiers cartonnés sont seulement à +2 % », constate Carole Beygly. Certes, ces modèles de cahiers coûtent un peu plus cher. « Mais les parents ne privilégient pas forcément les produits les moins chers, car ils cherchent aussi la robustesse afin d’éviter de remplacer le matériel en cours d’année », poursuit Carole Carole Beyly.  « Les cahiers Clairefontaine et Oxford sont d’ailleurs très appréciés. Et même si les produits de marque sont habituellement plus chers, les promotions de la rentrée permettent de se les offrir », complète Yann Lagrue.

Les stylos que les élèves vont le plus s’emprunter

Pouvoir corriger sa copie rapidement sans laisser de traces… C’est ce que permet le roller effaçable qui a complètement détrôné le stylo-plume ces dernières années. Même si ses recharges sont loin d’être économiques. « Les gammes s’étendent à de nouvelles couleurs, le mauve, le bleu ciel… », note Isabelle Cussac. « Pilot reste leader sur le marché du thermo sensibe. A noter à cette rentrée : le FriXion Ball est fabriqué à partir de 50 % de plastique recyclé minimum et ses packagings sont conçus à partir de plastique et carton recyclés. Ce qui répond aux attentes des consommateurs », explique Stéphanie Verrier. Dans la même tendance écologique, la gamme Ecolutions, de Bic, propose des produits conçus à partir d’au moins 50 % de matériaux recyclés. « La mode du vrac pour éviter les emballages s’est aussi étendue aux fournitures. Et de plus en plus de Français vont acheter leurs stylos au détail dans des papeteries », constate Yann Lagrue.

Le stylo 4 couleurs continue à cartonner à cette rentrée : « La catégorie connaît des ventes en progression constante et représente un achat de stylo-bille sur trois », constate Carole Beyly. Concernant les surligneurs, il y a du nouveau dans les rayons comme les mini-surligneurs Maped au design d’animaux. « Et il y a une grosse tendance pour les couleurs pastels. Car on a besoin de teintes apaisées, moins agressives pour les yeux », observe Isabelle Cussac.

A cette rentrée, les ventes de crayons de couleurs et de feutres devraient encore s’envoler. En juillet, selon GFK, elles avaient déjà connu une progression de 19 % par rapport à juillet 2020. « Sans doute les ventes ont-elles été portées par l’engouement renouvelé des enfants pour le dessin lors des confinements. Et les marques qui conçoivent des feutres et des crayons permettant une bonne prise en man pour les plus petits comme Staedtler ou Stabilo fonctionnent bien », explique Stéphanie Verrier. « Ces dernières années, les marques étendent leurs gammes de feutres en offrant différentes dimensions à la pointe pour s’adapter à la force d’appui des enfants », constate aussi Isabelle Cussac.

Quoi de neuf au rayon des gommes, des taille-crayons, règles et colles ?

« Côté gommes, avantage aux produits simples versus bicolore. Même si certaines licences sont attractives pour les consommateurs », observe Carole Beyly. Exemple avec Harry Potter chez Maped. Et là aussi, la tendance éco responsable se ressent : « Certaines gommes sont conçues en caoutchouc naturel et les emballages en carton sont privilégiés. Et les colles sans solvants, à base d’éléments naturels, fonctionnent bien », souligne Stéphanie Verrier.

Les taille-crayons avec réservoirs sont devenus le modèle dominant. Avec une touche d’originalité quand même : « Les modèles Croc Croc Maped en forme de lapin s’arrachent chez les enfants », constate ainsi Yann Lagrue. Quant au matériel de géométrie : « Les modèles incassables sont toujours bien positionnés », note Stéphanie Verrier. Fini l’énervement au bout de la 10e règle cassée au fond du sac.