Corse : Un sexagénaire abat sa femme d'un coup de fusil

FEMINICIDE Les gendarmes de la brigade de recherche se sont rendus sur place, au hameau de Pionelli, et ont interpellé le sexagénaire

Alexandre Vella
— 
Des gendarmes en Corse - Illustration
Des gendarmes en Corse - Illustration — PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Un homme de 63 ans a tué son épouse avec laquelle il était marié « depuis plus de 30 ans » d’un tir d’arme à feu jeudi après-midi à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud), a indiqué la procureure d’Ajaccio.

« Nous avons une femme née en 1960, mariée depuis plus de 30 ans à un monsieur né en 1958. Un voisin a entendu une détonation, il s’est présenté au domicile et a découvert monsieur, un fusil à la main, qui venait d’abattre son épouse d’un seul coup de feu », a relaté Carine Greff, procureure de la République d’Ajaccio, précisant que les faits s’étaient produits vers 15 heures.

Les gendarmes de la brigade de recherche se sont rendus sur place, au hameau de Pionelli, et ont interpellé le sexagénaire, a-t-elle précisé. Ce féminicide est « assez rare » en Corse, a souligné la magistrate.

En mars 2019, Bruno Garcia-Cruciani avait tué son ex-conjointe Julie Douib de plusieurs balles de pistolet à l’Ile-Rousse (Haute-Corse). Il a été condamné en juin dernier à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans mais il a fait appel de cette condamnation.

Le dernier meurtre de conjoint en Corse-du-Sud remonte quant à lui à août 2016 lorsqu’une femme de 64 ans avait tué son époux à Ucciani, a rappelé Mme Greff. Elle a été condamnée à 18 ans de réclusion criminelle en novembre 2020 en appel devant la cour d’assises de Bastia.