Coronavirus : Alors que Sébastien Lecornu est attendu ce mardi, des heurts éclatent en Guadeloupe

CONTESTATION Le ministre des Outre-mer doit arriver mardi soir en Guadeloupe. Les tensions y sont vives depuis l’instauration d’un couvre-feu pour lutter contre la propagation du coronavirus

20 Minutes avec AFP
— 
Un contrôle d'une attestation de déplacement, en Guadeloupe le 7 août 2021.
Un contrôle d'une attestation de déplacement, en Guadeloupe le 7 août 2021. — GILLES MOREL/SIPA

A son arrivée ce mardi soir en Guadeloupe, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, va trouver une situation explosive. Des heurts se sont en effet produits dans la nuit de dimanche à lundi sur l’île, où un confinement est instauré pour freiner l’épidémie de Covid-19, deux pompiers ayant été blessés.

La nuit a été émaillée d’interventions des pompiers et des forces de police en de nombreux points, sur des barrages enflammés et des feux de poubelles, a indiqué le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardin. Plusieurs personnes ont été interpellées, deux d’entre elles étant en garde à vue.

Des jets de projectiles

« Certains barrages ont été difficiles à disperser », a détaillé le procureur de la République, tandis que les pompiers témoignent de « jets de projectiles non identifiés » qui ont blessé « deux agents au visage et à l’œil ». De source policière, ces barrages seraient liés aux restrictions en vigueur instaurées pour faire face à la violente recrudescence de l’épidémie de Covid-19 en Guadeloupe, avec un confinement partiel en journée et un couvre-feu strict en vigueur de 20 heures à 5 heures.