C’est l’heure du BIM : Le monde au chevet du Liban, la détresse de Kevin Mayer et racisme et victoire pour l’AS Monaco

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Le port de Beyrouth, après l'explosion du 4 août 2020.
Le port de Beyrouth, après l'explosion du 4 août 2020. — Elizabeth Fitt/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Sous l’impulsion de la France et de l’ONU, le monde se réunit pour aider le Liban

C’est un jour particulièrement triste pour le Liban. Le 4 août 2020, une explosion au port de Beyrouth faisait plus de 200 morts. Un an jour pour jour après, de nombreux dirigeants vont tenter de s’accorder sur une nouvelle aide financière pour le pays. Organisée par la France et les Nations Unies, une conférence internationale a notamment pour objectif ce mercredi de réunir une aide d’urgence d’au moins 350 millions de dollars. Elle réunira en visioconférence, sous l’égide d’Emmanuel Macron et du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, les représentants d’une quarantaine d’Etats et d’organisations internationales dont le président américain Joe Biden.

La souffrance de Kevin Mayer ralenti par son dos au décathlon

Les Jeux olympiques sont en train de se transformer en véritable chemin de croix pour Kevin Mayer. Le détenteur du record du monde du décathlon a dû composer ce mercredi avec une douleur au dos, laissant son grand rival Damian Warner prendre le large. Depuis sa médaille d’argent à Rio en 2016, Mayer avait pourtant tout pour y croire. Il est en effet devenu la référence mondiale du décathlon avec son record du monde et son sacre planétaire en 2017. « Cela fait une semaine que je me suis bloqué le dos, ça fait très longtemps que ce n’était pas arrivé », a-t-il expliqué au bord des larmes après les trois premières épreuves de la journée (100 m, saut en longueur et poids). « J’ai très peu de sensations, de plaisir, mais je crois que je peux aller chercher une médaille même comme ça ». On ne lâche rien alors et on l’encourage : Allez Kevin !

Objet de racisme, Monaco victorieux en tour préliminaire de la Ligue des champions

Sur le plan sportif, la soirée de mardi a été parfaite pour l’AS Monaco. L’équipe s’est aisément imposé à Prague contre le Sparta (0-2) en 3e tour préliminaire aller de Ligue des champions. Mais, en dehors de ce résultat, la soirée a été bien plus décevante et même abjecte. La rencontre a en effet été entachée par des cris racistes à l’encontre des joueurs monégasques. Aurélien Tchouameni s’est ainsi plaint de cris de singe alors qu’il était en train de fêter son but, le premier de la rencontre. Reste maintenant aux instances européennes du football de se pencher sur ce dossier. En attendant, Niko Kovac est fier de ses joueurs : « on a gagné le match, mais on a aussi gagné contre le racisme. C’est le message le plus important de la soirée ».