C’est l’heure du BIM : Trophée pour le Losc, des jumeaux pandas à Beauval et les handballeuses en quarts

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
En remportant le Trophée des champions contre le PSG le 1er août 2021 à Tel Aviv, le Losc commence bien sa saison.
En remportant le Trophée des champions contre le PSG le 1er août 2021 à Tel Aviv, le Losc commence bien sa saison. — Ariel Schalit/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le Losc remporte le Trophée des champions

Lille commence parfaitement sa saison de football. En battant 1-0 le PSG dimanche à Tel-Aviv, le Losc repart à la maison avec le Trophée des champions. La défaite semble par contre avoir du mal à passer pour Paris. Le résultat fait en effet tache au vu des immenses ambitions du club. Les Parisiens ont dû tout de même faire avec de nombreux absents : Donnarumma, Ramos, Verratti, Neymar ou encore Mbappé.

Naissance de deux bébés pandas au zoo de Beauval

C’est le carnet rose du jour. Beauval a deux nouveaux pensionnaires. Huan Huan, la femelle panda prêtée par la Chine au zoo du Loir-et-Cher, a donné naissance à des jumeaux en bonne santé dans la nuit de dimanche à lundi. Les deux petits plantigrades, nés peu après 1 heure du matin, viennent enrichir la famille panda de Beauval, déjà forte de leur père Yuan Zi et de leur grand frère Yuan Meng, né le 4 août 2017. Les deux nouveau-nés n’auront des noms définitifs que dans 100 jours. Ils seront choisis par la Première Dame chinoise.

Aux JO, les Bleues se qualifient en hand pour les quarts de finale

C’est fait : les handballeuses françaises sont qualifiées pour les quarts aux Jeux de Tokyo. Pour cela, elles ont dominé lundi le Brésil (29-22) au Yoyogi Stadium. Les joueuses d’Olivier Krumbholz ont mis fin à leur série de trois matchs sans victoire et acquis un deuxième succès, décisif pour la qualification, face à des Brésiliennes qui jouaient aussi leur survie dans la compétition. En quête à Tokyo de l’or olympique, seul titre qui manque à leur palmarès, les Bleues risquent cependant d’hériter des grandissimes favorites, les Norvégiennes, en quarts mercredi. En attendant, on savoure cette qualification et cette victoire… Bravo !