Le nombre de noyades stable en France en ce début d’été 2021

COMPTAGE Il y a eu 564 noyades ces deux derniers mois, dont 131 mortelles

R. G.-V.
— 
Une sauveteuse, à Saint-Cyprien. (archives)
Une sauveteuse, à Saint-Cyprien. (archives) — RAYMOND ROIG / AFP

Entre le 1er juin et le 25 juillet, on a recensé 564 noyades en France. C’est ce que révèle l’enquête annuelle de Santé Publique France qui comptabilise tout : mer, lac, rivières, piscines… Noyades accidentelles, criminelles, suicidaires ou indéterminées. 131 de ces noyades ont été mortelles. En 2020, sur la même période on a avait comptabilisé 568 noyades, mais « seulement » 126 décès. Cette année 125 noyades ont eu lieu en Occitanie.

Dans le détail de l’enquête, relayée par France Info, on apprend que 26 % des noyades ont lieu dans des piscines, et que celles-ci concernent pour 63 % des enfants de moins de 6 ans. Il est à noter que l’effervescence du déconfinement a semble-t-il provoqué un afflux vers les plages et piscines et à son tour une hausse des noyades sur le tout début du mois de juin. Début juillet en revanche, les mauvaises conditions météo ont éloigné la population de la baignade, avec logiquement moins de noyades.

Santé Publique France estime dans son communiqué que « ces résultats soulignent la nécessité de poursuivre la prévention sur le risque de noyades à tous les âges, en insistant sur la reprise progressive de l’activité physique, dont la baignade, tenant compte de l’état de santé de chacun ». Or on sait qu’un fort retard sur l’apprentissage de la nage a été pris avec les différents confinements et les restrictions d’ouverture des piscines pendant de longs mois.