Béziers : « Avec les matadors, Brigitte n’a pas toujours dit non », une campagne publicitaire de Robert Ménard passe de nouveau mal

OLÉ OLÉ Cette campagne publicitaire se voulait être une réponse à celle menée contre les corridas par la fondation Bardot

A.V.
— 
Le maire de Béziers, proche du RN, Robert Ménard le 11 juin dernier.
Le maire de Béziers, proche du RN, Robert Ménard le 11 juin dernier. — Alain ROBERT/SIPA

Brigitte Bardot n’aime pas les corridas et Robert Ménard, aime les traditions, « l’humour » graveleux et les affiches publicitaires. C’est pourquoi le maire de Béziers a déployé dans sa ville une campagne publicitaire fustigeant la fondation Brigitte Bardot et la campagne de cette dernière contre les corridas, rapporte France Bleu.

« Avec les matadors, Brigitte n’a pas toujours dit non », proclament les affiches, évoquant une supposée relation que l’ancienne actrice aurait eue avec l’un d’entre eux. Face aux critiques de cette contre-campagne jugée sexiste et hors sujet, Robert Ménard a décidé de faire retirer ses affiches, regrettant auprès de la radio publique « le manque d’humour » de Brigitte Bardot.

Pour mémoire, Robert Ménard n’en est pas à son premier coup d’essai avec ses campagnes publicitaires. Elu en 2014, il a dès 2015 attiré l’attention avec une affiche vantant « le nouvel ami de sa police municipale », à savoir un pistolet. Il a récidivé en 2017, mettant en scène une femme ligotée sur des rails, et en 2019 avec « mauvaise nouvelle pour les racailles » comme le relatait 20 Minutes.