C’est l’heure du BIM : Martinique confinée, argent en aviron et réforme d’EDF suspendue

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Une infirmière se prépare avant de rentrer dans la chambre d'un patient atteint du coronavirus (illustration).
Une infirmière se prépare avant de rentrer dans la chambre d'un patient atteint du coronavirus (illustration). — FRED SCHEIBER/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Nouveau confinement de trois semaines en Martinique

Sur le front du Covid-19, la situation est particulièrement compliquée en Martinique. L’île fait face à une quatrième vague qui dépasse les pics précédents, avec 3.537 cas recensés la semaine dernière et déjà plus de 1.100 pour celle en cours, avec une positivité quatre fois supérieure à la moyenne nationale (16,4 % contre 4,1 %). Au regard « des hésitations persistantes d’une partie de la population face au vaccin », le préfet Stanislas Cazelles a donc annoncé un nouveau confinement de trois semaines. Il prendra effet à 19 heures, ce vendredi.

Claire Bové et Laura Tarantola médaillées d’argent en aviron

Avec un total de deux médailles sur cinq bateaux engagés, l’aviron français a particulièrement bien réussi les JO de Tokyo. Au lendemain du sacre de Matthieu Androdias et Hugo Boucheron, Claire Bové et Laura Tarantola sont devenues vice-championnes olympiques en deux de couple poids léger jeudi, portant à neuf le total des médailles françaises. Au terme d’une finale indécise jusqu’au bout, elles ont décroché leurs médailles d’argent grâce à un emballage époustouflant, mais ont dû attendre quelques secondes pour savoir si elles étaient bien sur le podium. Les vice-championnes d’Europe en 2019 n’ont en effet été devancées que de quelques centimètres par les Italiennes Valentina Rodini et Federica Cesarini.

Il n’y aura pas de réforme d’EDF avant la fin du mandat d’Emmanuel Macron

La grande réforme d' EDF va devoir attendre. Le gouvernement a, en effet, suspendu le projet. « A ce stade, les discussions n’ont pas abouti » avec la Commission européenne et « il n’est pas envisageable d’avoir un projet de loi au Parlement dans l’immédiat », a indiqué mercredi une source gouvernementale. Cela signifie que le projet de refonte du groupe ne pourra pas aboutir avant la fin du quinquennat d’ Emmanuel Macron. Ce projet de réorganisation était combattu par les syndicats de l'électricien, qui y voyaient un risque de démantèlement, tout comme par un large spectre de l’opposition. Même s’ils attendent encore l’annonce officielle, les syndicats sont donc satisfaits de ce report. De son côté, ce jeudi lors d’une conférence téléphonique, le PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy a regretté que la réforme « qui est indispensable pour EDF ne puisse se conclure maintenant ».