De nouveaux radars arrivent sur les routes, ils contrôleront la vitesse et les distances

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Des radars urbains sont en cours d’installation dans plusieurs communes du Doubs et de l’agglomération de Montbéliard et ils pourraient bien devenir le cauchemar des automobilistes

20 Minutes avec agence
— 
Exemple d'un radar, en 2020 à Lens.
Exemple d'un radar, en 2020 à Lens. — DENIS CHARLET / AFP

Le radar urbain va être déployé dans plusieurs communes pour une phase d’expérimentation. Les premiers équipements doivent être mis en place dans la semaine du 26 juillet. Plusieurs communes du Doubs sont concernées, rapporte L’Est Républicain : Pont-de-Roide, Valentigney et Bondeval. Ces radars doivent également prendre place sur une trentaine de sites de l’agglomération du Pays de Montbéliard, indique France Bleu Belfort-Montbéliard.

Cet équipement sera bien différent des radars tourelle. En plus de surveiller la vitesse, il peut voir si un feu tricolore n’est pas respecté, ainsi que contrôler les distances de sécurité, rapporte Capital. Plus petit que son cousin, il pourra être installé sur le mobilier urbain et même être déplacé.

Pas de flash

Mais les radars urbains ne seront généralisés en France qu’en 2022. Ils devraient être installés sur des lieux identifiés par les services de l’État, où des accidents sont déjà survenus. Autre différence avec les radars déjà mis en place : l’absence de flash, même pendant la nuit, selon L’Automobile Magazine.

« Ce n’est pas pour embêter le monde, mais pour créer de la sécurité. […] Tout ça, c’est pour rassurer et améliorer la sécurité en ville », a expliqué le sous-préfet du Doubs. Mais les automobilistes peuvent être rassurés car seulement 20 % de ces radars urbains seront actifs pour les contrôles.