Coronavirus : L'Agence européenne du médicament approuve le vaccin Moderna pour les 12-17 ans

EPIDEMIE Le sérum de la société américaine devient le deuxième vaccin à être autorisé pour les adolescents au sein des 27 pays de l'Union

20 Minutes avec AFP
— 
Le régulateur a approuvé le 23 juillet le vaccin Moderna pour les 12-17 ans.
Le régulateur a approuvé le 23 juillet le vaccin Moderna pour les 12-17 ans. — Dinendra Haria/LNP / Shutterstock

Moderna entre dans la danse. L’Agence européenne du médicament (EMA) a approuvé ce vendredi l’administration auprès des 12-17 ans du vaccin contre le Covid-19 de la société de biotechnologie américaine. Jusqu’à présent, seul le vaccin Pfizer était autorisé pour les adolescents de l’ Union européenne.

Début juin, Moderna avait déposé une demande d’autorisation de mise sur le marché dans l’Union et au Canada de son vaccin contre le Covid-19, le Spikevax, qui utilise la même technologie ARNm que celui de l’alliance  Pfizer/BioNTech. Le groupe avait affirmé fin mai que son remède était « hautement efficace » chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans, selon les résultats d’essais cliniques sur plus de 3.700 participants de cette tranche d’âge aux Etats-Unis. Le sérum produisait chez eux une réponse anticorps comparable à celle observée chez les jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans.

Les adolescents développent en général des formes moins graves du Covid-19 que les personnes plus âgées, mais ils ne sont pas à l’abri d’une infection et participent à la transmission du virus au sein de la population. C’est pourquoi leur immunisation est nécessaire afin de contribuer à stopper l’épidémie, selon les experts.

Chez les ados, l'administration du Spikevax sera la même que chez les personnes de 18 ans et plus, soit deux injections dans les muscles de la partie supérieure du bras, à quatre semaines d’intervalle.