Pass sanitaire : Oui, un homme a bien été expulsé d’une médiathèque pour avoir refusé d’être contrôlé

FAKE OFF Une vidéo montrant des policiers municipaux escorter un homme hors d’une médiathèque indigne des internautes

Alexis Orsini
— 
L'appli TousAntiCovid (illustration).
L'appli TousAntiCovid (illustration). — FRED SCHEIBER/SIPA
  • Sur Facebook et Twitter, de nombreux internautes partagent une vidéo montrant quatre policiers accompagner un homme vers ce qui semble être la sortie d’un établissement culturel.
  • A en croire leurs commentaires dénonçant une « répression », il aurait été expulsé d’une médiathèque pour défaut de présentation du pass sanitaire.
  • Cette légende est authentique : la scène s’est déroulée à Limoges (Nouvelle-Aquitaine), jeudi 22 juillet, comme a pu le vérifier 20 Minutes.

« 4 policiers font sortir [d’une médiathèque] un homme dont le seul crime est de ne pas avoir son passe de la honte ! La loi n’est pas même encore adoptée que la répression a déjà pris son envol », « Alors, il n’est pas beau le monde d’après ? Des policiers expulsent un homme d’une médiathèque car il n’a pas de pass sanitaire »…

Les commentaires indignés se multiplient, sur Facebook et Twitter, en réaction à une vidéo d’une vingtaine de secondes montrant un homme accompagné par quatre policiers municipaux vers ce qui semble être la sortie d’un tel établissement, dans un silence absolu.

La scène, qui choque particulièrement les opposants au pass sanitaire, est authentique : elle s’est déroulée à la médiathèque BFM (Bibliothèque francophone multimédia) de Limoges (Nouvelle-Aquitaine), comme le confirme la municipalité à 20 Minutes.

FAKE OFF

« C’est arrivé hier, une personne s’est présentée à la médiathèque et a refusé le contrôle de pass sanitaire que nous appliquons depuis son entrée en vigueur », indique la ville, les bibliothèques et autres médiathèques figurant parmi les établissements culturels accueillant au moins 50 personnes où le pass sanitaire est requis depuis le 21 juillet.

« Ce monsieur a forcé l’entrée, le directeur est ensuite intervenu pour tenter de le raisonner mais il n’a rien voulu entendre. Il y avait du monde à la BFM à ce moment-là donc le directeur a fait intervenir la police municipale, qui a fait sortir la personne dans un climat serein », ajoute la municipalité de Limoges, qui regrette l’incident alors qu’elle avait « informé très vite le public sur les modalités d’accès [aux lieux culturels] après les dernières annonces gouvernementales ».

A défaut de forcer le passage, les visiteurs de passage à la médiathèque le jour de l’entrée en vigueur de cette restriction ne cachaient pas leur mécontentement face à cette restriction, comme ils le confiaient alors à nos confrères de France Bleu. Au grand désarroi de la médiathèque, qui expliquait par la même occasion recevoir « des mails [d’habitants nous disant] qu’ils ne mettront plus les pieds à la BFM tant qu’il y aura le pass sanitaire ».