Coronavirus : Le masque à nouveau obligatoire en extérieur dans certaines villes de Meurthe-et-Moselle et dans l'Hérault

EPIDEMIE En raison de la flambée de l’épidémie, certains départements prennent à nouveau des mesures concernant le port du masque dans l’espace public

B.C. avec AFP

— 

Le port du masque est obligatoire à Montpellier
Le port du masque est obligatoire à Montpellier — N. Bonzom / Maxele Presse

Avec la flambée de l’épidémie de Covid-19, le port du masque en extérieur redevient obligatoire dans certains départements. C’est le cas en Meurthe-et-Moselle et dans l’Hérault, où les préfets ont pris des arrêtés l’imposant dans l’espace public, dans certaines communes dans le département de l’Est et sur l’ensemble du territoire près du littoral.

« A compter du 22 juillet 2021, le port du masque obligatoire (sera obligatoire) pour tout piéton âgé de 11 ans ou plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public de 9h à minuit, dans les communes de plus de 5.000 habitants dont le taux d’incidence est égal ou supérieur au seuil d’alerte fixé à 50 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants », selon un communiqué de la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Sauf les plages et espaces naturels dans l’Hérault

C’est le cas au total dans 21 communes de la Métropole du Grand Nancy, de la communauté d’agglomération de Longwy, de la communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson et de la communauté de communes du Bassin de Pompey.

Même constat, même effets dans l’Hérault, où le taux d’incidence est passé de 65 à 227 cas positifs pour 100.000 habitants en sept jours, soit une hausse de 250 %. Ce qui se traduit aussi par une tendance à la hausse du niveau des hospitalisations.

Dans ce département, l’obligation du port du masque en extérieur couvre l’ensemble du département, exceptions faites des plages, des zones de baignade et des grands espaces naturels. Seules quatre communautés de communes ne sont pas concernées, mais le port du masque y est plus que vivement conseillé.