C’est l’heure du BIM : Extension du pass sanitaire, journalistes sur écoute et l’émotion d’Angela Merkel

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Le conseil des ministres étudie lundi 19 juillet les nouvelles règles pour le pass sanitaire.
Le conseil des ministres étudie lundi 19 juillet les nouvelles règles pour le pass sanitaire. — FRED SCHEIBER/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le projet de loi sur les mesures sanitaires devant le Conseil des ministres

Le gouvernement ne semble pas vouloir changer son calendrier, alors que de nombreuses manifestations ont eu lieu ce week-end contre les mesures sanitaires. Le Conseil des ministres doit adopter ce lundi le projet de loi comportant les nouvelles mesures contre le coronavirus, dont l’extension du pass sanitaire. Il sera ensuite examiné au pas de charge par le Parlement, sous la pression de la reprise de l’épidémie de Covid-19. Pour relancer la vaccination, le gouvernement espère en effet obtenir au plus vite un vote favorable. Le projet de loi devrait donc être présenté mardi en fin de journée en commission à l’Assemblée nationale, avant l’hémicycle le lendemain. Ce sera jeudi au tour du Sénat, dominé par la droite, en vue d’une adoption définitive d’ici la fin de la semaine.

Un logiciel utilisé pour espionner des journalistes dans le monde, dont des Français

Des militants des droits humains, des journalistes et des opposants du monde entier ont été espionnés grâce à un logiciel mis au point par une société israélienne, selon une enquête publiée dimanche dans plusieurs médias, dont Le Monde, The Guardian et The Washington Post. Le logiciel  espion Pegasus de la société NSO Group, s’il est introduit dans un smartphone, permet d’en récupérer les messages, les photos, les contacts, et même d’écouter les appels de son propriétaire. Des correspondants étrangers de plusieurs grands médias, dont le Wall Street Journal, CNN, France 24, El País, ou l’AFP auraient ainsi été écoutés, ainsi qu' Edwy Plenel, de Mediapart. D’autres noms de personnalités seront divulgués dans les prochains jours par le consortium de médias qui ont mené l’enquête.

Angela Merkel sur les lieux des inondations, responsables d’au moins 191 morts

L’émotion était palpable dimanche lorsqu’Angela Merkel est allée constater les très lourds dégâts des dramatiques intempéries qui ont frappé l’Allemagne. La chancelière allemande a découvert la dévastation « surréaliste » laissée par les inondations, qui ont fait au moins 160 morts en Allemagne et 31 en Belgique. Un bilan qui s’alourdit chaque jour avec de nombreuses personnes portées disparues. La chancelière a pris près d’une heure pour arpenter le village de Schuld, non loin de Bonn, où la rivière Ahr s’est transformée en furie et a détruit une partie de la localité. « Je dirais presque que la langue allemande a du mal à trouver les mots pour décrire la dévastation qui a été causée », a confié Angela Merkel, qui a promis que « le gouvernement fédéral et les régions agiront ensemble pour remettre progressivement de l’ordre » dans les zones dévastées.