Nantes-Bordeaux : Modernisée, la ligne SNCF rouvre enfin

TRANSPORTS Fermé depuis plus d’un an et demi pour d’importants travaux, le tronçon de la ligne Nantes-Bordeaux entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle vient de rouvrir

J.U.
— 
Illustration: Un train Intercités.
Illustration: Un train Intercités. — MYCHELE DANIAU / AFP

Depuis lundi, ça roule de nouveau entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle. Après 19 mois de travaux et quelques semaines de retard sur ce tronçon de 103 km entièrement fermé, la ligne SNCF Nantes- Bordeaux a repris du service.

Les trois prochaines semaines seront dédiées à la formation des conducteurs de train avant le retour des voyageurs, à partir du 31 juillet, précise la SNCF. Trois allers-retours par jour seront alors programmés en train Intercités, un en TER. Le temps de trajet entre Nantes et Bordeaux, qui était d’environ 5 heures ces dernières années, sera réduit à 4h25, voire à 4 heures.

Les trains roulent de nouveau à 130 km/h

Exit les cars de substitution, les trains vont de nouveau pouvoir rouler à 130 km/h, contre les 60 maximum autorisés avant la fermeture, en raison d’une « usure importante de ses constituants ». Ce chantier d'ampleur, qui aura coûté 155,5 millions d’euros, a permis de renouveler entièrement une des voies, sécuriser l’ensemble des 62 passages à niveau, informatiser la signalisation ferroviaire, et rénover la gare de Luçon.

Vétuste, la ligne Nantes-Bordeaux a été mise en service en 1871. Elle devait être concernée par l’ouverture à la concurrence en 2022 mais aucun autre candidat que la SNCF ne s’est fait connaître.