Seine-et-Marne : Le suspect de l’assassinat d’un vendeur de Claye-Souilly mis en examen

AGRESSION Un homme de 62 ans est mis en examen pour « assassinat et tentative d’assassinat »

J.-L.D. avec AFP
— 
Un brassard de police. (illustration)
Un brassard de police. (illustration) — BERTRAND GUAY / AFP

Un homme de 62 ans a été mis en examen ce lundi pour « assassinat et tentative d' assassinat », deux jours après avoir tué à l’arme blanche un jeune vendeur d’une boutique de téléphonie et gravement blessé un autre dans un centre commercial de Claye-Souilly ( Seine-et-Marne), a indiqué le parquet de Meaux.

Une information judiciaire a été ouverte pour ces deux chefs, ainsi que pour « tentative de meurtre » sur les clients du centre commercial qui ont permis son arrestation, et qui ont porté plainte, a annoncé dans un communiqué Laureline Peyrefitte, la procureure de Meaux. A l’issue de sa garde à vue, lors de laquelle il a reconnu les faits tout en n’exprimant « aucun regret » pour son geste, le suspect a été placé en détention provisoire, a-t-elle ajouté.

Une affaire de 93,70 euros

A la mi-journée ce samedi, il s’est présenté dans une boutique Bouygues Telecom « mécontent d’une facturation qu’il venait de constater », a retracé le parquet. Il a expliqué ne pas avoir réussi à se faire rembourser la somme de 93,70 euros, a souligné cette source. La scène, qui s’est déroulée dans cette galerie marchande au nord-est de la banlieue parisienne, a été « brutale » et « extrêmement rapide », a-t-elle poursuivi.

D’après les premiers éléments de l’enquête confiée à la sûreté départementale et au commissariat de Chelles, le client, irrité par ce différend commercial, a eu une « brève altercation verbale » puis a poignardé violemment deux salariés. L’un, âgé de 18 ans et touché au niveau du cœur, est décédé sur place malgré l’intervention des secours. L’autre victime, 21 ans et blessée au thorax, a été transportée à l’hôpital dans un état grave, mais son pronostic vital n’est plus engagé, a souligné le parquet.

Quatre hommes nécessaires pour l’arrêter

Un troisième salarié est parvenu à prendre la fuite, alors qu’il était pourchassé par l’agresseur dans le magasin arme à la main, a précisé cette source. L’individu, résidant dans la commune voisine de Villeparisis, a été arrêté par un policier hors service et deux clients, aidés par un agent pénitentiaire également hors service.

De nationalité sénégalaise et titulaire d’un titre de séjour, l’homme présente trois anciennes condamnations à son casier judiciaire. Il souffre également de « probables antécédents psychiatriques » que la procédure doit permettre de préciser, a indiqué le parquet.