C’est l’heure du BIM : Pression selon Macron, incendie meurtrier en Irak et hausse des noyades

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Emmanuel Macron lors de son allocution le 12 juillet 2021.
Emmanuel Macron lors de son allocution le 12 juillet 2021. — Jacques Witt/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Vaccination, pass sanitaire, réforme des retraites… Les annonces de Macron

En s’adressant aux Français lundi soir, Emmanuel Macron s’est montré particulièrement ferme sur la vaccination. Il faut dire qu’après deux mois de déconfinement progressif et de retour aux terrasses, la conjoncture se fait plus morose depuis une semaine. En cause, le variant Delta qui contrecarre les plans du gouvernement. Le président a donc tranché : la vaccination va devenir obligatoire pour les soignants, personnels hospitaliers et bénévoles s’occupant de personnes fragiles. Et le pass sanitaire sera étendu aux bars, restaurants, transports, hôpitaux dès août. Quelques minutes après cette annonce, le ministre de la Santé a précisé que les soignants non vaccinés au 15 septembre ne pourraient plus travailler. Durant son allocution, Emmanuel Macron n’a en outre pas seulement parlé du Covid-19. Il est également revenu sur des dossiers comme l’assurance chômage ou la réforme des retraites. 20 Minutes fait le point des principales annonces du chef de l’Etat.

Sous la pression des Américains, l’UE suspend son projet de taxe numérique

Le bilan de l’incendie qui a ravagé l’unité Covid-19 d’un hôpital de Nassiriya, dans le sud de l’ Irak, est très lourd et il n’est pour le moment que provisoire. Au moins 52 patients ont trouvé la mort lundi dans cette catastrophe, deux mois et demi après une tragédie similaire qui avait fait plus de 80 morts dans un hôpital de Bagdad. L’état d’urgence a été décrété dans la province de Dhi Qar, dont dépend Nassiriya. L’incendie a également fait 22 blessés, selon le porte-parole des autorités sanitaires locales, Haydar al-Zamili, précisant que l’unité Covid-19 de l’hôpital comptait 70 lits.

Au moins 52 morts en Irak dans l’incendie d’un hôpital

Les Français vont devoir cet été redoubler de vigilance lors des baignades. Il faut dire qu’il y a des raisons de s’inquiéter. Plus de 300 noyades accidentelles, dont 79 mortelles, sont survenues entre le 1er juin et le 5 juillet, a indiqué mardi Santé publique France (SpF). L’enquête noyade 2021 indique que ces chiffres représentent, lorsqu’on compare à une enquête réalisée en 2018 sur cette même période, une hausse de 22 % pour les noyades accidentelles, et de 58 % des décès. Ces mauvaises données pourraient notamment être liées « à une mauvaise appréhension des capacités physiques » au sortir des confinements successifs.