Méditerranée : L'Ocean Viking cherche d'urgence un port où débarquer ses 572 rescapés

MIGRANTS L’ONG européenne appelle « les pays européens à coordonner d’urgence le débarquement », alors que les rations alimentaires et médicaments commencent à se faire rares.

20 Minutes avec AFP
— 
Fin janvier 2020, près de 400 migrants avaient pu débarquer en Italie.
Fin janvier 2020, près de 400 migrants avaient pu débarquer en Italie. — Ingenito/AP/SIPA

Où vont pouvoir débarquer les réfugiés de l’Ocean Viking ? Le navire de secours en mer de SOS Méditerranée qui a recueilli ces derniers jours 572 migrants en Méditerranée, a réclamé à l’Union européenne mercredi un port sûr pour les débarquer « le plus rapidement possible ».

« Nous en sommes à notre quatrième demande formulée auprès des autorités maritimes compétentes », s’est impatientée mercredi l’ONG européenne, appelant « les pays européens à coordonner d’urgence le débarquement ».

Un premier débarquement effectué en mai

A bord se trouvent « 572 personnes sauvées en six opérations de sauvetage. Il y a des femmes, des enfants, un bébé de quatre mois et toutes ces personnes ont besoin de débarquer dans un lieu sûr, le plus rapidement possible », explique une membre de l’ONG dans une vidéo tournée depuis le pont de l’Ocean Viking.


D’ici vendredi, ils vont manquer de rations alimentaires préemballées et de médicaments et certains passagers sont épuisés et déshydratés après trois jours en mer sous le soleil avant leur sauvetage, assure aussi l’ONG. Le 1er mai, l’Ocean Viking avait débarqué 236 migrants secourus en mer en Sicile.