Aéroports de Paris : Un nouveau préavis de grève déjà déposé pour le 9 juillet

SOCIAL Les syndicats contestent un plan de réduction des primes

R. G.-V.

— 

Le logo d'ADP. (illustration)
Le logo d'ADP. (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Les Aéroports de Paris n’ont a priori pas fini d’être perturbés en ce début du mois de juillet. Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Garssine, a annoncé ce vendredi matin sur RTL qu’un nouveau préavis de grève pourrait être déposé par son organisation le week-end du 9 juillet. Un premier préavis de ce même syndicat court depuis jeudi jusqu’à lundi. La CGT et la CFE-CGC appellent, eux, à faire grève de ce vendredi à lundi.

Ces syndicats réclament le retrait d’un plan d’adaptation des contrats de travail (PACT), qui prévoit la suppression de certaines primes. En cas de refus, les salariés seront « potentiellement licenciables » via un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), a expliqué Laurent Garssine.

Si l’Unsa remet d’ores et déjà la pression en espérant obtenir au moins des discussions la semaine prochaine. « Nous attendons une négociation. L’UNSA Sapap est un syndicat réformiste, ouvert au dialogue. Le préavis de grève étant déposé il y a un mois, je trouve que les négociations tardent », a dit Laurent Garssine sur RTL. Jeudi, les perturbations n’ont eu qu’un effet minime sur les voyageurs : ADP affirme qu’aucun vol n’a été supprimé, seulement des retards d’un quart d’heure ont été constatés.