Brevet 2021 : Découvrez les sujets de français des séries générale et professionnelle

EDUCATION L’épreuve de français comportait une dictée, des questions de grammaire et de compréhension et une rédaction

Manon Aublanc
— 
Des élèves de Montpellier passent le brevet des collèges le 28 juin 2019.
Des élèves de Montpellier passent le brevet des collèges le 28 juin 2019. — Alain ROBERT/SIPA

Après le bac, le brevet des collèges. Les élèves de troisième planchent ce lundi et mardi sur cet examen, qui est le seul à ne pas avoir été aménagé cette année malgré le Covid-19​ et qui en fait « un peu stresser » plus d’un.

Quelque 860.037 candidats sont inscrits en France métropolitaine et dans les départements et régions d’Outre-mer (DROM) pour passer ce diplôme national du brevet (DNB). D’un côté, la série générale avec 782.215 candidats et de l’autre la série professionnelle avec 77.822 candidats.

Dictée et linguistique

Et c’est avec l’épreuve de français qu’ont démarré ces deux jours d’examens. Les collégiens ont tous débuté avec la fameuse dictée, issue des Mémoires d’outre-tombe de François-René de Chateaubriand pour les élèves de la série générale et de Pays sans chapeau, un ouvrage de Dany Laferrière pour ceux de la série professionnelle. Cette épreuve, d’une durée de 20 minutes, comptabilise dix points.

Les collégiens ont ensuite dû plancher pendant 1h10 sur l’épreuve de grammaire et de compréhension, pour un total de cinquante points. Les élèves de la série générale ont répondu à une dizaine de questions sur un texte de Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse. Quant à la série professionnelle, les collégiens se sont penchés sur un poème de Louis-Philippe Dalembert, intitulé Voyage.

Sujet d’imagination ou de réflexion

Les élèves sont ensuite passés à la dernière épreuve, et pas des moindres : la rédaction. Quelle que soit leur série, les collégiens ont tous dû choisir entre un sujet d’imagination et un sujet de réflexion. Pour la série générale, le sujet d’imagination était le suivant : « Décrivez la promenade du Baron de Sigognac à la tombée de la nuit dans le sinistre jardin du château. Vous conserverez l’atmosphère du texte de Théophile Gautier. Vous préciserez les éléments du paysage qui contribuent à cette atmosphère ». S’ils choisissaient le sujet de réflexion, ils devaient répondre à la question : « Aimez-vous découvrir des œuvres littéraires et artistiques dans lesquelles interviennent le surnaturel ou l’étrange ? ».

Pour la série professionnelle, le sujet d’imagination était le suivant : « Un nom de lieu ou de ville vous fait particulièrement rêver. Décrivez ce qui vous attire dans cet endroit puis racontez ce que vous y feriez. Vous préciserez aussi les sentiments et sensations éprouvés ». S’ils choisissaient le sujet de réflexion, ils devaient répondre à la question : « Avez-vous envie de voyager vers des destinations lointaines ou préférez-vous votre environnement proche ? ».