Vaulx-en-Velin : Pour lutter contre les rodéos sauvages, la mairie va proposer aux jeunes de rouler sur des circuits

VAULX-EN-VELIN La mairie de Vaulx-en-Velin va expérimenter cette année un dispositif qui s’adressera à 60 jeunes, âgés de 14 à 18 ans

C.G.

— 

La mairie de Vaulx-en-Velin veut proposer à ses jeunes de rouler sur des circuits homologués afin de lutter contre le phénomène de rodéo urbain (illustration).
La mairie de Vaulx-en-Velin veut proposer à ses jeunes de rouler sur des circuits homologués afin de lutter contre le phénomène de rodéo urbain (illustration). — Hadj/Sipa

Afin de lutter contre les rodéos urbains, la ville de Vaulx-en-Velin et la préfecture du Rhône vont lancer un dispositif baptisé « A Vaux Cross ». Il consistera à proposer aux jeunes de rouler sur des circuits homologués, lors d’activités « encadrées et sécurisées ». Pour cela, ils s’appuieront sur l’association Synergie Family.

« Ce dispositif doit contribuer à prévenir les rodéos en proposant la pratique d’un sport aux jeunes volontaires de la commune. Il a vocation à compléter les actions répressives engagées par les services de l’Etat contre les auteurs de rodéos urbains », indique la maire socialiste Hélène Geoffrey.

Une soixantaine de jeunes formés cette année

Une soixantaine de jeunes filles ou garçons, âgés de 14 à 18 ans, devraient en bénéficier cette année. Ils seront formés par des professionnels affiliés à la Fédération française de motocyclisme et l’association Percigônes.

Cette annonce intervient au lendemain de la publication d'un article du Figaro révélant les mesures que souhaite mettre en place le gouvernement afin d'éradiquer le phénomène de rodéo urbain.