Champigny-sur-Marne : Un mémorial pour les tout-petits pour aider les parents dans leur deuil

MEMOIRE Pour la première fois dans le Val-de-Marne, un monument est dédié aux nourrissons décédés dans le cimetière de Champigny-sur-Marne

Marion Douzet

— 

Un monument inauguré pour les tout-petits décédés à Champigny-sur-Marne (photo d'illustration)
Un monument inauguré pour les tout-petits décédés à Champigny-sur-Marne (photo d'illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

« À nos enfants partis trop tôt », indique la plaque commémorative fixée sur le monument. À Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, un mémorial a été inauguré mardi. Placé dans le cimetière de la commune par le crématorium, il a pour objectif d’accompagner dans leur deuil les parents qui ont perdu un nouveau-né.

Ce lieu souhaite soulager les parents d’un deuil périnatal, particulièrement douloureux, encore tabou. En dehors d’une stèle dédiée située au cimetière du Père Lachaise dans le 20e arrondissement de Paris, c’est la première fois qu’un monument de cette nature est créé en Île-de-France.

Le mémorial a notamment pour but de se suppléer à l’absence de lieu matériel permettant un recueillement. « Jusqu’à environ un an et demi, le nourrisson est en majorité composé de cartilage et d’eau. Il n’a pas d’os. Lorsque l’enfant décède, la crémation n’engendre pas de cendres, mais seulement de la vapeur, ce qui peut-être très difficile à vivre pour les parents qui manquent d’un endroit physique où placer la potentielle urne et se recueillir, » explique Géraldine Gauthier, directrice communication des services funéraires de la Ville de Paris, au Parisien.