Le Youtubeur Papacito actuellement entendu par la police

EXTREME DROITE Le parquet de Paris a ouvert la semaine dernière une enquête sur la vidéo du Youtubeur Papacito qui mettait en scène l’exécution de militants de La France insoumise

Caroline Politi et Hélène Sergent

— 

Capture d'écran extraite de la vidéo du YouTubeur Papacito contre lequel Jean-Luc Mélenchon a porté plainte.
Capture d'écran extraite de la vidéo du YouTubeur Papacito contre lequel Jean-Luc Mélenchon a porté plainte. — H.Sergent/20Minutes

Sa vidéo, dans laquelle on le voyait simuler l'exécution d'un électeur de Jean-Luc Mélenchon a provoqué un tollé. Après un signalement au procureur de la République, le parquet de Paris à ouvrir une enquête pour « provocation publique non suivie d’effet à la commission d’atteintes à la vie ou à l’intégrité des personnes ». Le Youtubeur d’extrême droite, Papacito, est entendu ce mercredi après-midi, en audition libre, par la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), en charge des investigations, a appris 20 Minutes de source proche du dossier.

Dès le début de sa vidéo, Papacito le reconnaissait, sa vidéo risquait « d’être un petit peu tendancieuse […], avec une possibilité d’être glissante et fascisante. » Mis en ligne dimanche 6 juin, son tutoriel d’une vingtaine de minutes intitulé « Le gauchisme est-il pare-balles ? », avait été retiré de la plateforme moins de 24 heures après. Ce simulacre d’exécution d’un « électeur de Jean-Luc Mélenchon », réalisé en collaboration avec Code Reinho, autre figure de l’extrême droite en ligne, avait enfreint les règles d’utilisation du site en matière d’incitation à la haine.

« Je suis polémiste »

Visé depuis par une enquête, le youtubeur d’extrême droite s’est dit « irréprochable » lors d’une interview accordée au site de l’hebdomadaire Valeurs actuelles. « Je suis polémiste, c’est mon métier. C’est une vidéo provocante, il ne faut pas se voiler la face, mais c’est une vidéo humoristique », affirmait-il dans ce long entretien. Âgé de 35 ans, Ugo Gil Jimenez, alias Papacito, dispose d’une audience importante sur les réseaux sociaux et s’est fait connaître grâce à la publication de sa BD FDP de la mode, coécrite avec le dessinateur controversé Marsault.