Vannes : Le drapeau breton géant a été retrouvé mais le mystère perdure

DISPARITION Le Gwenn ha du avait été volé après le match du Rugby Club de Vannes face au Biarritz Olympique

C.A.

— 

Antoine de Caunes avait assisté au déploiement du Gwenn ha Du géant sur la pelouse du Roazhon Park en 2018.
Antoine de Caunes avait assisté au déploiement du Gwenn ha Du géant sur la pelouse du Roazhon Park en 2018. — J. Gicquel / 20 Minutes

La soirée pourrie… Battu dans les dernières secondes par le Biarritz Olympique lors de sa demi-finale d’accession au Top 14, le Rugby Club de Vannes avait en plus eu la mauvaise surprise de se faire dérober son drapeau géant. L’appel à l’aide lancée par son fabricant, l’entreprise Le Mée, a fini par porter ses fruits. Ce mardi matin, les dirigeants du club du Morbihan ont retrouvé l’immense étendard abandonné sur le port. C’est le maire de la ville David Robo, qui l’a annoncé sur son compte Twitter.

Si l’affaire avait fait tant causer, c’est que le drapeau en question est immense ! Le fameux Gwenn ha conçu par l’entreprise de Saint-Grégoire près de Rennes, a un temps été considéré comme le plus grand du monde avec ses 22 m de large pour 15 m de haut et une surface de 330 m². D’après nos confrères de France Bleu, le drapeau était un peu abîmé et devra être réparé avant de prendre place sur le bord des routes bretonnes pour le départ du Tour de France, qui sera donné de Brest, le 26 juin.

En attendant, la question de son vol reste entière. Mais qui a bien pu dérober un objet de 80 kg ? Et pourquoi l’avoir ramené sur le port de Vannes au petit matin ? Le mystère demeure.