68 % des jeunes croient au pouvoir des mouvements citoyens pour « (vraiment) faire changer le monde »

ETUDE « 20 Minutes » dévoile une étude OpinionWay exclusive sur le rapport des jeunes au pouvoir et à la politique à l’occasion des cinq ans de sa communauté #MoiJeune

Claire Planchard

— 

Marche pour le climat à Lyon le 9 mai 2021.
Marche pour le climat à Lyon le 9 mai 2021. — KONRAD K./SIPA

Et si le pouvoir c’était la liberté de faire ce qu’on veut ? Et si la politique c’était le job de tous ? A moins d’un an de l’élection présidentielle​, 20 Minutes a sondé les attentes et les perceptions des 18-30 ans sur l’action publique et les leviers pour changer le monde. Les résultats de cette nouvelle étude exclusive* réalisée par OpinionWay, dévoilés ce mardi lors de la 10e conférence #MoiJeune organisée pour les cinq ans de notre communauté, décoiffent.

Sans surprise la défiance croissante des Français vis-à-vis de la politique n’épargne pas les plus jeunes, bien au contraire. Interrogés sur les termes qu’ils associent à la vie politique, ils citent pêle-mêle « bullshit », « cirque » « intérêt » « menteur » (et plus péjoratif encore…). Au total 60 % (et même 72 % des 28-30 ans) des sondés approuvent par ailleurs l’affirmation selon laquelle « la politique est sale ». Ambiance.

Les mouvements citoyens plébiscités

Si pour la jeune génération, il y a « plein de choses à changer dans ce monde » (comme l’affirment 95 % des sondés et même 99 % chez les jeunes femmes) c’est avant tout par les mouvements citoyens, les initiatives personnelles et collectives que passera un « véritable » changement (pour 68 % des sondés), bien loin devant la politique traditionnelle (14 %).

Les 18-30 ans ne font aucune illusion sur le faible impact de leurs revendications (74 % estiment que « leur voix ne sera pas entendue dans la construction du monde de demain »), 51 % pensent au contraire que leurs actions seront, elles, entendues. Plus encore, 39 % sont convaincus que « changer le monde ça s’apprend » et 32 % que « la politique c’est notre job à tous »

Derrière ce résultat, c’est une conception nouvelle du pouvoir qui se dessine : pour les 18-30 ans, le « vrai » pouvoir c’est moins de « décider les lois » (29 %) ou d’influencer une communauté avec deux millions de followers (15 %) que « d’être libre de faire ce que l’on veut » (55 %). Tout un programme.

*Etude #MoiJeune 20 Minutes – OpinionWay réalisée en ligne le 25 mai 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 541 jeunes âgés de 18 à 30 ans (méthode des quotas).

Si vous avez entre 18 et 30 ans, vous pouvez participer au projet « #MoiJeune », une série d’enquêtes lancée par 20 Minutes et construite avec et pour les jeunes. Toutes les infos pour vous inscrire en ligne ici.