C’est l’heure du BIM : La chaleur s’installe en France, la fuite de Carlos Ghosn en procès et fin de l’ère Nétanyahou

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Des enfants jouant sur l'esplanade des jets d'eau du parc André-Citroën à Paris (illustration).
Des enfants jouant sur l'esplanade des jets d'eau du parc André-Citroën à Paris (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

De grosses chaleurs sur tout le pays et des orages sur les Pyrénées

Préparez-vous à avoir chaud. Selon les prévisions de Météo-France, le soleil va en effet régner en maître sur le pays ce lundi, les températures resteront hautes, et le temps virera même à l’orage dans les Pyrénées. Sur la moitié nord, on enregistrera, le long du littoral de la Manche, des températures agréables de 23 à 27. Près du Benelux, il fera entre 28 et 30, pour 28 à 33 ailleurs. Du Sud-Ouest au Sud-Est, le thermomètre affichera 33 à 35 degrés. La chaleur sera même étouffante, du Languedoc-Roussillon à la basse vallée du Rhône, avec localement 36/37 degrés. Le mercure devrait en outre continuer de monter jusqu’à mercredi.

Procès au Japon de deux complices présumés de la fuite de Carlos Ghosn

Pour des procureurs américains, le procès qui s’ouvre au Japon va s’intéresser à l’une « des fuites les plus effrontées et les mieux orchestrées de l’histoire récente ». Michael Taylor et son fils Peter, complices présumés de l’exfiltration de Carlos Ghosn du pays fin 2019, doivent comparaître à partir de ce lundi devant un tribunal à Tokyo. Ils encourent jusqu’à trois ans de prison. L’affaire est digne d’un scénario hollywoodien. Pour réussir sa fuite, les enquêteurs pensent que Carlos Ghosn était dissimulé dans un gros caisson de matériel audio.

Naftali Bennett devient Premier ministre d’Israël, fin de l’ère Nétanyahou

Israël a tourné dimanche soir une page de son histoire politique. Naftali Bennett est devenu Premier ministre du pays. Le Parlement israélien a voté la confiance à son gouvernement, lui permettant ainsi de succéder Benyamin Nétanyahou, au pouvoir depuis 12 ans. La nouvelle coalition va de la droite à la gauche, en passant par l’appui d’un parti arabe. Naftali Bennett, le chef du parti Yamina, dirigera le gouvernement pendant les deux premières années avant de céder la place au centriste Yaïr Lapid pour une période équivalente, selon un accord de rotation.