Bretagne : Un Gwenn ha du géant de 330 m² porté disparu

AVIS DE RECHERCHE Prêté au club de rugby de Vannes, le drapeau a vraisemblablement été volé

J.G.

— 

Illustration d'un Gwenn ha du géant sur la pelouse du Roazhon Park à Rennes.
Illustration d'un Gwenn ha du géant sur la pelouse du Roazhon Park à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Qui en veut au Gwen ha du ? Depuis quelques jours, c’est la panique au sein des ateliers Le Mée, situés à Saint-Grégoire au nord de Rennes. La société, spécialisée dans la fabrication de drapeaux, s’est en effet aperçue que le Gwen ha du géant de 22 mètres par 15 qu’elle avait confectionné avait disparu. « Prêté récemment au Rugby Club de Vannes, il est depuis introuvable », indique Mathilde Né, assistante de direction, dans un message posté sur Linkedin.

Conçu il y a huit ans pour le festival La nuit des étoiles à Tréflez (Finistère), le drapeau en question a pendant un temps été le plus grand Gwenn ha du au monde avant d’être détrôné par un autre encore plus grand. Il est depuis prêté à des associations culturelles ou sportives ou à des collectivités pour promouvoir la Bretagne. Il avait depuis plusieurs semaines pris la direction du stade de la Rabine à Vannes où évoluent les rugbymans du VOC.

Le drapeau attendu pour le départ du Tour de France

C’est là, au lendemain d’une rencontre, que le drapeau de 330 m² aurait été volé. « Il ne peut pas passer inaperçu car sa caisse de transport pèse plus de 80 kilos », souligne Mathilde Né, qui lance un appel sur les réseaux sociaux pour retrouver le ou les voleurs. « Une récompense sera attribuée à celui qui le retrouvera en Bretagne ou ailleurs », indique-t-elle.

Car le temps presse. Dans deux semaines, le drapeau géant est en effet attendu le long des routes bretonnes pour le grand départ du Tour de France. En attendant de le retrouver, les ateliers Le Mée ainsi que le club de rugby et la ville de Vannes ont déposé plainte, précise Ouest-France.