Ille-et-Vilaine : La préfecture redoute une rave party ce week-end et prend un arrêté

BOUM BOUM Selon les autorités, un rassemblement festif avec plusieurs centaines de participants pourrait avoir lieu ce week-end dans l’Ouest de France

J.G.

— 

Environ 2.500 personnes avaient participé à une rave party à Lieuron, près de Rennes, le 31 décembre 2020.
Environ 2.500 personnes avaient participé à une rave party à Lieuron, près de Rennes, le 31 décembre 2020. — J. F. Monier / AFP

EDIT: Les préfectures du Finistère et des Côtes-d'Armor ont également pris un arrêté similaire pour ce week-end. 

Les images de la rave party du Nouvel An à Lieuron (Ille-et-Vilaine) sont encore dans toutes les têtes. Depuis, les autorités sont sur les dents pour tenter d’empêcher de nouveaux rassemblements, qui se tiennent cependant chaque week-end aux quatre coins de la France. Selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine, une rave party serait d’ailleurs dans les tuyaux ce week-end.

Elle pourrait « regrouper plusieurs centaines de participants » et serait « susceptible de se dérouler les 12 et 13 juin dans l’Ouest de la France ». Pour éviter que l’Ille-et-Vilaine n’en soit de nouveau le théâtre, le préfet vient donc de prendre un arrêté, évoquant « des risques d’ordre public et sanitaire ».

Un arrêté qui court jusqu’à lundi 8h

A partir de vendredi 18h et jusqu’à lundi 8h, les rassemblements festifs à caractère musical seront ainsi interdits sur tout le département. La circulation de tout véhicule transportant du matériel de sons sera également interdite sur l’ensemble du réseau routier ce week-end. Les participants s’exposent par ailleurs à des amendes et même à des peines de prison pour les organisateurs.

« Les forces de police et de gendarmerie seront à nouveau pleinement mobilisées pour assurer le maintien de l’ordre public et le respect des règles sanitaires dans ce cadre », prévient la préfecture d’Ille-et-Vilaine.