C’est l’heure du BIM : Peugeot en examen, Biden en Europe et Benzema d’attaque

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Le logo de Peugeot chez un concessionnaire à Argenteuil, le 18 mars 2021.
Le logo de Peugeot chez un concessionnaire à Argenteuil, le 18 mars 2021. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Peugeot mis en examen dans l'affaire du « dieselgate »

Dans le scandale du « dieselgate », la liste des constructeurs automobiles sous pression de la justice s’allonge. Après Volkswagen en mai et Renault mardi, Peugeot a été mis en examen mercredi pour « tromperie » en France. D’après les enquêteurs, quelque 1,9 million de véhicules diesel de génération Euro5, « dont le moteur fonctionne selon les stratégies frauduleuses », ont été vendus par PSA (Peugeot-Citroën) entre septembre 2009 et septembre 2015. « Nos filiales sont fermement convaincues que leurs systèmes de contrôle des émissions répondaient à toutes les exigences applicables à l’époque et continuent aujourd’hui de les respecter, et elles attendent avec impatience l’occasion de le démontrer », a pour sa part déclaré le groupe Stellantis, maison mère de Peugeot.

Début de la tournée de Joe Biden en Europe

« Les Etats-Unis sont de retour ! ». Par ces mots, Joe Biden a entamé mercredi soir au Royaume-Uni une tournée en Europe où il doit rencontrer le 16 juin  Vladimir Poutine et annoncer, dans un geste fort au sommet du G7, l’achat d’un demi-milliard de doses de vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus pour les pays pauvres. Ce jeudi, le locataire de la Maison-Blanche doit rencontrer en tête-à-tête le Premier ministre britannique Boris Johnson. Les deux dirigeants comptent s’accorder lors de leur première rencontre sur une nouvelle « Charte de l’Atlantique » prenant en compte la menace des cyberattaques et le réchauffement climatique.

La présence de Benzema contre l’Allemagne « pas remise en cause »

La FFF rassure les supporters des Bleus. La présence de Karim Benzema, victime d’un choc à la jambe droite mardi, « n’est pas remise en cause » pour le premier match de l’équipe de France à l' Euro, dans six jours à Munich contre l’Allemagne, a fait savoir mercredi la fédération. L’attaquant du Real Madrid « souffre d’une béquille » et n’a pas pris part à l’entraînement de mercredi soir. « Il est resté aux soins » mais cela ne l’empêchera pas d’être présent mardi… ouf.