Morbihan: L'adolescent soupçonné d'avoir tué son père a été incarcéré

HOMICIDE Le jeune homme de 17 ans aurait souhaité mettre un terme aux violences intrafamiliales

Camille Allain

— 

Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes.
Illustration d'une patrouille de gendarmerie ici aux abords de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Il a été écroué. Soupçonné d'avoir poignardé mortellement son père dans la nuit de samedi à dimanche à Ploeren, près de Vannes (Morbihan), un adolescent de 17 ans a été incarcéré mardi soir, a fait savoir le procureur de la République de Lorient Stéphane Kellenberger. Le juge des libertés et de la détention a suivi les réquisitions du parquet, qui demandait son placement en détention. Quelques minutes avant, le jeune homme avait été mis en examen par un magistrat pour homicide volontaire sur un ascendant légitime ou naturel. Mais aussi pour « diffusion d’images relatives à la commission d’une infraction d’atteinte volontaire à l’intégrité de la personne, sciemment enregistrées par quelque moyen et sur tout support, que ce soit ».

Ce chef d’accusation est la conséquence de la diffusion de la scène de crime sur les réseaux sociaux par le mis en cause. D’après les enquêteurs, l’adolescent avait envoyé des images de la scène « sitôt les faits commis ». Une quarantaine de destinataires l’auraient reçue. Quelques secondes plus tôt, le jeune homme aurait porté plusieurs coups de couteau à son père, juste après l’avoir réveillé alors que ce dernier dormait à son domicile de Ploeren. L’adolescent, sa sœur et sa mère avaient quitté le domicile familial quelques semaines avant après un dépôt de plainte pour violences conjugales effectué par la mère.

« Un comportement violent et agressif » de son père

C’est désormais le pôle criminel du parquet de Lorient qui est chargé du suivi de l’enquête judiciaire. Les gendarmes devront déterminer pourquoi le jeune homme, alors en état d’ivresse, s’est rendu chez son père en plein milieu de la nuit. C’est lui qui avait alerté les forces de l’ordre vers 23 h 30 samedi pour les prévenir qu’il avait tué son père de plusieurs coups de couteau. L’homme était décédé à l’arrivée des secours. « En l’état de ses déclarations, le mineur a expliqué avoir voulu mettre un terme au comportement agressif et violent de son père sur fond de problématique alcoolique et à la souffrance que ce comportement engendrait pour sa famille », avait précisé le procureur de Vannes.