Coronavirus en Corse : Un certificat de vaccination ou des tests Covid deviennent obligatoires pour se rendre sur l’île

TOURISME Les visiteurs qui voudraient se rendre en Corse pourront désormais fournir un certificat de vaccination contre le Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Le port de Meria en Corse
Le port de Meria en Corse — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Elle s’annonce comme une des destinations estivales les plus prisées des Français. Désormais, toute personne qui souhaite se rendre en Corse devra fournir un certificat de vaccination, ou, à défaut, un test PCR​ ou antigénique négatif de moins de 72 heures, avant le départ, et ce, à partir de ce mercredi.

Jusqu’à présent, seul un test PCR négatif de moins de 72 heures permettait d’arriver sur l’île de Beauté. A ces nouvelles dispositions s’ajoute une déclaration sur l’honneur qui doit être présentée à l’embarquement et qui précise les obligations des voyageurs.

Pas de certificat de rétablissement

Concernant la vaccination, le schéma doit être « complet », c’est-à-dire que la personne vaccinée doit embarquer au moins « 14 jours après la deuxième injection pour les vaccins à double injection », « 14 jours après l’injection unique pour les personnes ayant déjà contracté le Covid » et « 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection », détaille la préfecture.

L’attestation de vaccination peut être récupérée sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie ainsi qu’auprès de « n’importe quel professionnel de santé ». En revanche, le certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par le Covid-19 ne sera pas admis, précisent les autorités.