Coronavirus en Loire-Atlantique : Un cas de variant Delta identifié dans le département

EPIDEMIE Un cas du variant indien a été confirmé vendredi dernier, indique l’ARS

Julie Urbach

— 

Ecouvillon d'un test PCR - Illustration
Ecouvillon d'un test PCR - Illustration — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Aucun cas n’avait encore été détecté sur le territoire. Ce mardi, l’agence régionale de santé indique que la présence du variant Delta (l’autre nom du variant indien) a été identifiée dans le département de Loire-Atlantique. Après séquençage, un cas a été confirmé à Blain, vendredi dernier.

Depuis, « 16 personnes en lien avec ce patient ont développé le Covid et des analyses complémentaires sont en cours pour savoir s’il s’agit également du variant Delta », indiquent les autorités. Deux potentielles chaînes de contamination sont étudiées : l’une au sein de l’établissement d’accueil de la personne positive, à savoir l’établissement psychiatrique de Loire-Atlantique Nord situé à Blain, l’autre au sein des contacts d’un intervenant extérieur, venu assurer des animations dans l’établissement.

Opération de dépistage, jeudi

Jeudi, une opération de dépistage sera organisée sur la commune, de 9 h 45 à 18 heures. En parallèle, les patients positifs ou cas contacts sont appelés à s’isoler. Ce variant, identifié pour la première fois en avril en Inde et désormais dominant au Royaume-Uni, pourrait être beaucoup plus contagieux que le variant alpha (auparavant appelé britannique).

Plusieurs dizaines de cas se sont récemment déclarés dans les Landes.