Gare à cette photo détournée d'un déplacement d'Emmanuel Macron

FAKE OFF Prise en 2018, le cliché est présenté à tort comme récent

A.O.

— 

La ohoto du cortège présidentiel sortie de son contexte.
La ohoto du cortège présidentiel sortie de son contexte. — capture d'écran/Facebook
  • Sur les réseaux sociaux, nombre d’internautes fustigent le cortège de véhicules qui aurait accompagné Emmanuel Macron lors de sa récente visite dans le Lot.
  • Ils s’appuient sur la photo d’une impressionnante file de voitures.
  • Si ce cliché montre bien le cortège présidentiel, il a en réalité été pris en 2018, dans le Grand-Est.

« L’escorte de Macron pour son déplacement d’aujourd’hui : c’est une protection rapprochée faite de corbillards ! », « Pas besoin de sondage, il suffit de voir la proportion de policiers qui accompagne Macron à chacun de ses déplacements pour comprendre que nous avons à faire au président le plus impopulaire de la Ve République »…

Les commentaires moqueurs à l’égard de l’un des derniers déplacements d’Emmanuel Macron fusent sur les réseaux sociaux, illustrés, pour la plupart, de deux photos différentes. Sur la première, quatre véhicules se suivent le long d’une même ruelle étroite, dans un village, tandis que la seconde montre un cortège d’une vingtaine de véhicules alignés le long d’une place.

Si ces deux clichés montrent bien le cortège de véhicules accompagnant le président de la République à l’occasion de ses déplacements, le second est sorti de son contexte puisqu’il date d’il y a trois ans.

FAKE OFF

La photo de la vingtaine de véhicules a en effet été prise le 5 novembre 2018 à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), lors de la « tournée mémorielle » d’Emmanuel Macron, lors des commémorations de la Première Guerre mondiale.

A l’époque, au début de la crise des « gilets jaunes », les internautes relayant cette photo critiquaient surtout l’impact écologique et le coût en carburant d’un tel cortège.

Au point d’amener l’Elysée à justifier la taille de ce cortège auprès de nos confrères de Checknews : « Sur des déplacements de cette ampleur, les chauffeurs ont des journées très longues, qui débutent trois heures avant le début de la journée du président pour récupérer les membres de la délégation dans les différents hôtels, les acheminer vers la préfecture où se trouve Macron. » Selon la présidence de la République, la photo aurait ainsi été prise à un moment de passage de témoins entre les deux équipes cortèges, d’où le nombre de véhicules.

La première photo a en revanche bien été prise le 2 juin dernier lors du déplacement du chef de l’État à Saint-Cirq-Lapopie (Lot), et initialement postée sur le compte Twitter de la journaliste Marie Chantrait, avant d’être reprise par de nombreux internautes.