Déconfinement : On vous dit ce qui change à compter de lundi pour se rendre en Espagne

FRONTIERE Vendredi, le gouvernement espagnol a indiqué un assouplissement pour les étrangers vaccinés qui se rendraient sur le territoire ibérique à partir de ce lundi

Béatrice Colin

— 

A la frontière franco-espagnole en période de Covid-19. (Illustration)
A la frontière franco-espagnole en période de Covid-19. (Illustration) — INA Photo Agency/Sipa USA/SIPA
  • A compter de ce lundi, les personnes pouvant justifier de leur vaccination pourront passer la frontière franco-espagnole sans avoir à présenter un test PCR négatif.
  • Pour les Français de retour d’Espagne, à partir de mercredi, le test négatif de moins de 72 heures ne sera plus obligatoire à condition d’avoir reçu ses deux doses de vaccin, ou une dose pour ceux ayant déjà eu le Covid-19.

L’Espagne est une des destinations préférées des Français durant la période estivale. Mais la pandémie de Covid-19 a limité les flux touristiques vers nos voisins ces derniers mois. Pour s’y rendre, jusqu’à présent, il fallait pouvoir justifier d’un test PCR négatif de moins de 72 heures pour pouvoir passer la frontière. Seuls les enfants de moins de 6 ans, les voyageurs en correspondance aérienne, les transfrontaliers et les transporteurs routiers en étaient exemptés jusqu’à présent.

A compter de ce lundi, le pays a décidé de changer la règle. Le gouvernement de Pédro Sanchez a indiqué que les ressortissants étrangers qui voulaient se rendre sur le territoire ibérique pourraient le faire en présentant un justificatif de vaccination.

« Dès lundi, les passagers venant en Espagne pourront y accéder avec un test PCR, un test antigénique ou certificat de vaccination. Les excellentes données de vaccination nous permettent de continuer à avancer. L’Espagne est une destination sûre », a affirmé en fin de semaine Carolina Darias, la ministre de la Santé.

Un assouplissement qui doit permettre de relancer le secteur touristique espagnol, touché de plein fouet par la crise sanitaire, alors que le pays vise de son côté un objectif de 70 % de sa population vaccinée avant la fin de l’été.

Et pour le retour en France ?

Et pour revenir en France, les choses changent aussi, comme l’a indiqué en fin de semaine le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebarri. A partir de mercredi et le passage à la phase 3 du déconfinement, les Européens vaccinés, Suisses inclus, pourront venir en France sans avoir à présenter un test PCR.

Mais pour cela, il faut avoir reçu ses deux doses pour ceux qui n’ont jamais eu le Covid-19 ou une dose pour ceux qui ont déjà été malades. Pour les autres, ils devront présenter un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures pour pouvoir revenir sur le territoire français. Si les voyageurs rentrent avant mercredi d’Espagne, même vaccinés, ils ont encore l’obligation de présenter un test PCR de moins de 72 heures.

Une mesure valable de retour d’Espagne, mais pas en provenance des Etats-Unis ou du Royaume-Uni par exemple, où le test négatif reste impératif, même si les voyageurs sont vaccinés.