Dans ce quartier, une initiative solidaire pour remplacer un bus supprimé

SOLIDARITÉ Chaque jour, « 20 minutes » vous conseille des vidéos réalisées par son partenaire Brut.

20 minutes avec Brut.

— 

Une habitante de Sartrouville, pour Brut.
Une habitante de Sartrouville, pour Brut. — Capture d'écran

Le 19 avril, un quartier de Sartrouville (Yvelines) a été frappé par l’incendie d’un bus de nuit. Depuis cet événement, le transport n’est plus assuré, et de nombreux habitants se retrouvent en difficulté pour se rendre au travail, contraints de marcher longtemps et parfois en pleine nuit pour atteindre la gare.

Face au désarroi de la population, l’association locale « Les grands frères et sœurs » a mis en place un système de covoiturage assuré par des bénévoles. Entre 4h et 6h30 du matin, les différentes voitures assurent les trajets. Piroo, bénévole pour l’association, explique la frustration de la population : « On a puni la totalité d’un quartier pour deux guignols. (…) C’est un fait qu’on condamne avec une très grande fermeté mais on ne peut pas, aujourd’hui, laisser toute une population à l’abandon. » Leur action solidaire est à découvrir dans cette vidéo réalisée par notre partenaire Brut.