Coronavirus en Occitanie : Le premier déconfinement a provoqué un baby-boom

CARNET ROSE Selon l’Insee, le mois de mars a vu les naissances augmenter de 5 % en Occitanie. Des bébés du premier déconfinement

H.M.
— 
Il y a eu 160 naissances par jour en Occitanie en mars 2021.
Il y a eu 160 naissances par jour en Occitanie en mars 2021. — Madien Deutschenbaur - PixaBay

On le sait maintenant, le baby-boom du premier confinement, que certains prédisaient intuitivement, n’a jamais eu lieu. Même en Occitanie, pourtant relativement épargnée par la première vague, les naissances ont chuté de 12 % en janvier selon l'Insee et de 6 % en février par rapport à l’année 2020. La chute sur les deux premiers mois de l’année a même pu être spectaculaire dans l’Aude (-19 %), l'Aveyron (-17 %) ou l’Ariège (-16 %). Elle a atteint -7 % en Haute-Garonne.

Mais l’institut de la statistique dispose désormais des données du mois de mars. Elle peut donc maintenant comptabiliser les bébés conçus juste après le premier déconfinement. Et il semble qu’alors les parents aient été pris d’une bouffée d’optimisme pour l’avenir car la courbe s’inverse radicalement : 4.900 petits Occitans sont nés au mois de mars contre 4.700 en mars 2020, une hausse de 5 %. Il n’y a que dans l’Ariège et les Hautes-Pyrénées que les arrivées des nouveau-nés ne dépassent pas le niveau de mars 2020.

Un boom des naissances en mars 2021 bien visible sur les courbes.
Un boom des naissances en mars 2021 bien visible sur les courbes. - Insee Occitanie

Le baby-boom de mars, qui en dit long sur les effets d’un déconfinement sur le moral, « ne suffit toutefois pas, préviennent les démographes, à compenser les baisses et janvier et février ».

Beaucoup moins réjouissant. L’Insee vient aussi de sortir les chiffres de la mortalité en Occitanie au mois d’avril : chez les plus de 65 %, 562 décès supplémentaires ont été enregistrés par rapport à la moyenne des mois d’avril 2018-2019.