Coronavirus : La baisse se poursuit en réanimation

EPIDEMIE Plus de 100.000 personnes sont décédées du Covid-19 depuis mars 2020

G. N. avec AFP

— 

Le service réanimation de l'hôpital Delafontaine, à Saint-Denis.
Le service réanimation de l'hôpital Delafontaine, à Saint-Denis. — Marin Driguez/SIPA

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation a continué à baisser jeudi. Le nombre de personnes en soins critiques, qui était repassé mercredi sous la barre des 4.000, est tombé à 3.769, avec 202 nouvelles admissions au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France. Ce chiffre s’était maintenu aux alentours de 5.900 à 6.000 lors de la deuxième quinzaine d’avril, soit le pic de la troisième vague, avant de redescendre nettement depuis début mai.

Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est de 20.750, avec 709 nouvelles admissions. Le nombre de nouveaux décès à l’hôpital s’élève à 137, portant le total à 108.343 personnes depuis mars 2020, au début de l’épidémie.

Nouvelle méthode de calcul

Le nombre de cas de contamination est de 15.415 jeudi, avec un taux de positivité des tests en baisse à 4 %, contre 4,5 % la veille. Mais cette baisse est liée à un changement technique de calcul dans la base de données des contaminations, baptisée SI-DEP. Cette nouvelle technique de calcul, qui a permis d’éliminer des doublons dans le recensement des cas, a fait baisser d’environ 10 % le taux d’incidence (nombre de cas sur 7 jours pour 100.000 habitants) et diminué le taux de positivité des tests de 8 %, tandis que le nombre total de cas confirmés s’est réduit de 6 %, a précisé SpF.

Mais ce changement aboutit néanmoins à « des courbes proches et des tendances similaires sans conséquence sur la dynamique de l’épidémie, son suivi et son interprétation » souligne Santé publique France. On ne peut donc pas en déduire que la situation est meilleure, les indicateurs hospitaliers, qui ne sont pas concernés par ce problème, restant élevés.

Concernant la vaccination, 22.062.474 personnes ont reçu une première injection (soit près du tiers de la population totale), avec un nouveau record d’injections en 24 heures, et 9.451.862 ont reçu deux injections, selon la Direction générale de la Santé. Le gouvernement vise 30 millions de premières injections à la mi-juin, et a annoncé jeudi qu'il allait avancer de deux semaines, au 31 mai, l’ouverture officielle à tous les adultes de la vaccination.