Les arnaques au paiement sans contact se multiplient

ESCROQUERIE Les malfrats s’approchent des victimes avec un terminal de paiement électronique et leur débitent jusqu’à 50 euros

20 Minutes avec agence

— 

Les paiements et retraits effectués en carte bancaire sont limités par des plafonds de sécurité.
Les paiements et retraits effectués en carte bancaire sont limités par des plafonds de sécurité. — iStock / City Presse

Le paiement sans contact a été beaucoup utilisé ces derniers temps, notamment en raison de la pandémie de Covid-19. S’il présente de nombreux avantages, des arnaques existent bel et bien. Une escroquerie très simple a été mise en place : lire les cartes bancaires à l’aide d’un terminal de paiement électronique, sans que le propriétaire s’en rende compte.

Ces arnaques ont majoritairement lieu dans des endroits où la foule est présente, et notamment les transports en commun. Les malfrats peuvent ainsi soutirer jusqu’à 50 euros, la somme maximale qu’il est possible de payer en sans-contact, rappelle CNews.

Peu de signalements

Pour ce faire, ils approchent la victime et son sac avec un TPE. Les malfrats agissent souvent à plusieurs, l’un commettant le méfait pendant que des complices s’occupent de détourner l’attention de la cible. Selon un agent des transports de Montpellier (Hérault) interrogé par Midi Libre : « Les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires. C’est pour ça que nous avons très peu de signalements ou de plaintes. »

En plus d’appeler à la vigilance et de garder ses distances, les gendarmes conseillent d’acquérir un étui protecteur d’ondes labellisé « anti-RFDI » qui permet de bloquer à 99,99 % le passage des ondes.